1 756 059 visites 12 visiteurs

En attendant Magny…

10 mai 2013 - 13:33

Le team fanion n’a plus qu’un point à prendre face à son dauphin, Magny, pour accéder à l’étage supérieur.

Les joueurs de Sébastien Meyer se sont déplacés à Blénod pour la 22e journée du championnat. Dans leur quête du Saint-Graal, les faïenciers ont ramené un nul méritoire (1 à 1), but inscrit par Uzed Guendez.

La "finale" du championnat se jouera donc ce samedi face au dauphin Magny. Un seul point manque aux sarregueminois pour rejoindre la CFA 2. C’est donc un événement à ne pas manquer, attendu par les supporters depuis des décennies. Stade de la Blies samedi à 20 h.

La 2 dans la douleur

L’équipe B s’est imposée dans la difficulté (2-1) face à une équipe du Wenheck qui jouait son maintien en promotion d’honneur. A la pause, Kévin Klamm et Thierry Hassli avaient chacun marqué un but. En seconde mi-temps, les Sarregueminois ne parvenaient pas à imposer leur jeu et le doute s’installe quand les visiteurs reviennent au score sur un coup franc. A cela s’est ajoutée l’expulsion de Ghiles Grabi après un deuxième carton jaune. Bien regroupés néanmoins autour de David Konieczy et Anthony Fleisch, les joueurs de Morade Benachour conservaient l’avantage et mènent la course en PH.

L' ASF se rendra ce mercredi à 17 h 30 au stade municipal de Sarrebourg pour y affronter l’Entente franco-turque pour le compte des huitièmes de finale de la coupe de Lorraine.

Enfin, les 8 et 9 mai, le club organise deux tournois avec 16 équipes sous la houlette de Patrick Pieret. Avec la participation du FC Metz, de l’AS Nancy-Lorraine, de Mulhouse, de Strasbourg, le challenge Marlyse Ziegler sera remis au vainqueur U11 ce mercredi et le challenge Michel Jung au vainqueur U13 ce jeudi.

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Très frustré et déçu pour les joueurs suite à cette défaite. Je ne suis pas persuadé que c’est l’équipe la plus méritante qui ait gagné samedi. Notre adversaire a frappé trois fois au but sur des erreurs individuelles de notre part et marqué par deux fois...  

Nous avons maîtrisé le ballon et aussi le match, surtout en deuxième mi-temps, mais nous manquons clairement de réussite dans les deux zones de finition... C’est cruel, car nous réalisons des prestations intéressantes collectivement mais les garçons ne sont pas récompensés sur le plan comptable...  

On va continuer à travailler pour retrouver la réussite. »

Sébastien MEYER, Coach SFC