1 608 096 visites 7 visiteurs

Christophe Marie, président : « Je suis fier »

11 mai 2013 - 10:03

Christophe Marie, président de l’ASF 93 : « Le championnat de France amateur, c’est un autre monde. »

Plus que quelques heures à tenir. Toujours leaders en DH, les joueurs de l’équipe première sauront dès ce soir s’ils sont champions. S’ils montent en CFA 2. Ils devront se bagarrer avec l’outsider du championnat, Magny. Président du club, Christophe Marie est aux avant-postes…

L’INTERVIEW

• Souvent, l’équipe joue les premiers rôles… en première partie de championnat. Mais cette fois, elle est toujours première…

Christophe Marie : « Effectivement, on a l’habitude de nous écrouler en mars. On perdait tout l’avantage acquis. On massacrait la saison. »

• Mais pourquoi ?

« A partir de janvier, on manquait de condition physique. Je me souviens, on faisait du footing sur le parking, entre les arbres, on montait les marches du stade, mais le ballon on ne le touchait jamais. Cette année, nous avons eu la chance d’avoir un petit synthétique, mis en place par la ville, nous avons aussi de bonnes relations avec l’AS Neunkirch qui nous a prêté son terrain. »

• Les gars de Sébastien Meyer ont donc tenu…

« A la reprise, on a eu peur. On s’est pris un 4-0 contre Pagny. On s’est dit, ça y est, ça repart sur une mauvaise spirale. Mais le travail de Sébastien Meyer a fait son œuvre. On a enchaîné les victoires. »

• Vous êtes aujourd’hui un président heureux.

« Je suis fier. Des joueurs et de l’énorme travail accompli par Sébastien Meyer. Je l’ai nommé entraîneur, j’aurais pu me tromper. Si je m’étais planté, je serai mis sur le bûcher. Mais finalement le choix était bon. Je dis merci à tout le monde. »

• Et si ce soir vous gagnez face à Magny…

« On a prévu plein de choses. Certains veulent défiler dans les rues. Toutes les idées sont bonnes. Mais si on arrive à prendre déjà un point, ce sera la fête. »

• La montée en CFA 2, vous n’y renoncerez pas ?

« On ne va pas cracher dessus. On y travaille déjà, suite au passage de la direction régionale de contrôle et de gestion. Au niveau fédéral, les groupes seront refaits, les clubs devront être sains financièrement. Nous allons réunir tous nos partenaires, monter un bilan prévisionnel. Le CFA, c’est un autre monde. »

Source RL

Commentaires

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC