1 782 881 visites 3 visiteurs

Tout est réuni

8 juin 2013 - 09:48

Les Sarregueminois fêteront, ce soir à domicile contre Saint-Avold, leur belle saison avec leurs supporters. Sébastien Meyer et ses joueurs l’ont bien mérité.

Le match. Saint-Avold : 9e (8 victoires, 8 nuls, 9 défaites) ; dernier match : victoire face à Épinal B (2-1).

Sarreguemines : 1er (15 victoires, 7 nuls, 3 défaites). Dernier match : défaite à l’APM Metz (3-2).

L’enjeu. Aucun pour ces deux équipes, Sarreguemines a depuis quelques semaines son billet pour le championnat de France Amateur 2 en poche tandis que les Naboriens ont officialisé leur maintien dimanche dernier face à Épinal.

Reste maintenant aux protégés du président Christophe Marie de fêter dignement le doublé avec la montée en DHR de l’équipe réserve devant son fidèle public.

L’avis de l’entraîneur de Sarreguemines, Sébastien Meyer : « Ce sera un match sans enjeu. Notre seul objectif est de fêter comme il se doit avec nos fidèles supporters le doublé. »

Le groupe. Le seul absent sarregueminois est Adrian qui est suspendu, sinon Karayer, Slimani, Hassli et Pfeiffer retrouvent le groupe pour cette ultime apparition de l’équipe en championnat régional.

Saint-Avold: réussir sa sortie

En se déplaçant chez le leader sarregueminois, les Naboriens de Sébastien Ferrand ont à cœur de terminer en beauté leur championnat.

Assurés de son maintien grâce à sa victoire contre Épinal lors de la dernière journée, Saint-Avold va devoir rééditer le match de sa première mi-temps contre les Spinaliens. Certes ce fut plus difficile en seconde période mais la démonstration de la solidarité des coéquipiers de Damm a fait ses preuves. Retrouvant peu à peu son effectif au complet, comme lors des premières rencontres qui ont permis de battre à domicile le leader Sarreguemines à l’aller, les protégés du président Bonnefois ne vont pas se laisser faire même si Sarreguemines sera sûrement revanchard et voudra imposer sa suprématie pour que la fête soit totale.

 

Source RL

Commentaires

PAROLES DE COACH

"Le match nul à Pagny est encore une nouvelle contre-performance. Malgré les nombreuses absences, encore une fois, je pense que nous avions l’équipe pour mieux faire.

Malheureusement, notre entame du match et notre première mi-temps nous pénalisent. Menés logiquement au score à la mi-temps, il a de nouveau fallu réagir... Le seul point positif est d’avoir réussi à égaliser à 10 contre 11.

Maintenant il faut profiter de la première véritable trêve depuis quatre ans pour se poser les bonnes questions. Ce championnat fait appel à des valeurs que je n’ai pas assez vues dans mon équipe lors de la première partie de saison ..."

Sébastien MEYER, coach SFC