1 529 801 visites 10 visiteurs

Tour de chauffe pour le SFC

22 juillet 2013 - 17:39

La "A" et la "B" du SFC étaient de retour hier sur les terrains pour préparer notamment la future saison de CFA 2.

On l’appelait ASF 93, il faudra dire désormais Sarreguemines football club, ou SFC. « Plus parlant » comme nom, de l’avis du président et de son comité, quand le team accède en CFA 2 (lire RL du 18 juillet). Hier, c’est sur le terrain synthétique (et envié) de Neunkirch que les footballeurs ont fait leur reprise. Avec des températures qui n’incitaient pas forcément à l’effort…

Après de courtes vacances méritées lors desquelles le coach, Sébastien Meyer, avait donné quelques consignes… « Je voulais qu’ils fassent une coupure », sans toutefois se laisser aller. Un peu de "dissocié", du footing, une activité physique, quelle qu’elle soit (vélo, tennis, ou même foot) « Apparemment, certains ont respecté le programme, d’autres un peu moins… » Et sur le terrain, le coach le voit tout de suite. « Je ne suis pas partisan d’une reprise progressive. Il faut tout de suite taper dans le ballon, et dans les meilleures conditions possibles, même si on fait aussi du renforcement musculaire. » Du coup, les joueurs s’entraînent sur les terrains de la Blies, mais aussi de Neunkirch et Frauenberg. Preuve que les clubs du coin ne sont pas forcément en concurrence…

Avec onze recrues, le coach a besoin de rôder ses troupes et a organisé de petits matches avec « deux à trois nouveaux par équipe ». Et il ne quitte pas ses joueurs des yeux, autant pour les évaluer que pour éviter les blessures. Car il y avait de l’engagement hier, à Neunkirch ! « Le duel est autorisé », lance Sébastien en donnant ses consignes. On fait circuler le ballon et on est toujours en mouvement.

L’ouverture du championnat, c’est pour la fin août. D’ici là, il faudra encore faire quelques réglages, mais le SFC est déjà en ordre de marche !

 

Source RL.

Commentaires

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC