1 617 371 visites 7 visiteurs

Sarreguemines se cherche encore

7 août 2013 - 13:14

Il va falloir vite se remobiliser.

Toujours dans l’euphorie de leur titre de champion de DH, les Sarregueminois ont du mal à redescendre sur terre.

Après deux semaines de séances d’entraînement intense, les hommes de Sébastien Meyer ne retrouvent pas leurs vertus de la saison passée. Et ont concédé deux défaites en matches amicaux, face à la réserve du FC Metz (5-0) et face à celle d’Amnéville (1-2) samedi dernier. « On a du mal à retrouver notre qualité de jeu de la saison dernière. On joue petit bras, on est encore sur un nuage. Nous sommes encore en plein rodage et en observation. Certains joueurs rentrent à peine de vacances. Actuellement, je ne suis pas trop content », souligne Sébastien Meyer. Ce dernier, pour son troisième mach test d’aujourd’hui à Amnéville face à l’équipe qui évoluera également en CFA2 cette saison, emmènera avec lui entre 18 ou 20 joueurs. Les Sarregueminois n’ont plus que trois petites semaines avant le jour J du coup d’envoi en CFA 2 face à la réserve de Troyes pour se préparer. Après cette rencontre, direction Réding samedi avec une opposition face à Geispolsheim (DH alsacienne), et là l’entraîneur sarregueminois commencera à former son collectif.

Du côté d'Amnéville...

...Les Amnévillois retrouvent ce soir en match de préparation un adversaire, Sarreguemines, qu’ils reverront dans leur championnat de CFA2. « Mais entre ce match de préparation et le match du mois de novembre, beaucoup de choses auront évolué » précisait David Fanzel.

L’entraîneur amnévillois a apprécié la réaction de sa formation, samedi contre la réserve nancéienne. « Bien sûr, il faut continuer à travailler mais j’ai beaucoup apprécié le mental de mon équipe qui a su revenir au score. À noter également du côté positif, la bonne efficacité offensive. On a réussi à marquer sur un coup de pied arrêté, ce qui ne nous était pas encore arrivé. Du côté négatif, j’ai noté un manque d’agressivité dans le milieu, ce qui nous a valu d’être rapidement menés au score. Il faut persister dans cette dynamique contre Sarreguemines ».

Le recrutement amnévillois est dorénavant terminé avec la signature cette semaine du défenseur latéral Abdeli et de Steininger, milieu offensif. Ces deux joueurs complètent le recrutement amnévillois avec Anton, Zeroc et Hesse. L’effectif amnévillois, avec les blessés, n’est toujours pas au complet mais le coach espère disposer de 80 % de ses joueurs en début de semaine prochaine. À noter la blessure aux quadriceps de Lahoussine, indisponible quelques semaines.

Source RL.

Commentaires

Benoit Raymond et Communication SFC ont pronostiqué SFC Saison 2017-2018 environ 3 heures
0-3
U.S. NOUSSEVILLER / U19-1 environ 4 heures
U.S. NOUSSEVILLER / U19-1 et KOCHERSBERG AS / U19-1 : résumés des matchs environ 4 heures
3-3
KOCHERSBERG AS / U19-1 environ 4 heures
Davy Firmery et BRUNO TISON ont pronostiqué SFC Saison 2017-2018 1 jour
U17-1 / US Forbach 1 jour
SFC vs FC MULHOUSE 1-0 3 jours
National 3 à la loupe : Lunéville avance avec humilité et 2 autres 3 jours
SFC Saison 2017-2018 : nouvelle journée 3 jours
1-0
SFC / FC MULHOUSE 3 jours
SFC / FC MULHOUSE : résumé du match 3 jours
0-11
ALLIANCE 2008 / U15-1 3 jours
ALLIANCE 2008 / U15-1 : résumé du match 3 jours
ALLIANCE 2008 / U15-1 3 jours
0-3
FR Haguenau (u15 InterRégional) / U17-1 4 jours

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC