1 529 791 visites 14 visiteurs

Sarreguemines n’est plus soumis à l’ASF

20 août 2013 - 09:32

Créée en 1993, l’ASF 93 n’est plus. Il faut dire, aujourd’hui, Sarreguemines Football Club. Pourquoi ? « Parce qu’on va voyager dans tout le quart nord-est de la France en CFA2 et on va gagner en visibilité », dit son président Christophe Marie. « Les gens ne nous situaient pas et on recevait beaucoup de candidatures de Parisiens qui pensaient qu’on jouait dans le 93 et qui ont changé d’avis lorsqu’ils ont découvert qu’on était au fin fond de la petite Sibérie », ajoute Marlyse Ziegler. La présidente d’honneur s’est chargée du changement. Selon elle, ce fut « un parcours du combattant » : dès la fin de la saison et avant le 30 juin, il a fallu convoquer une AG extraordinaire, changer le nom, faire valider le nouveau par Jeunesse et Sports puis par un tribunal d’instance. Le logo, les maillots, les survêtements ont également été revisités pour le coup. Et pour quel coût ? « Entre 20 et 30 000 € ». Au moins, les candidats parisiens feront des économies de téléphone...

Commentaires

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC