1 613 183 visites 11 visiteurs

Interview de Manu Cerati

6 septembre 2013 - 15:14

Un petit tour d'horizon sur le début de saison du SFC, de ses impressions et de ses ambitions.

Manu, comment trouves-tu l'équipe en ce début de saison? (après les matchs amicaux en demi teinte, la victoire au trophée des champions et les deux 1ères journées de championnat)

Après une série de match amicaux où l'on n'a pas connu la victoire, remporté le trophée des champions nous a fait du bien moralement. Depuis ce match, on note une amélioration exponentiel à chaque rencontre, mais il nous reste encore beaucoup de progrès à faire.

 

A quelle niveau constate-t-on le plus de différences entre le championnat de DH et celui de CFA2?

Pour moi la différence majeur que l'on peut noter entre les 2 divisions se situe surtout au niveau tactique. Après en prenant pour exemple le match face à la réserve troyenne, on a pu constater également que physiquement et techniquement, cela n'était en rien comparable.

Samedi vous recevez une belle équipe de Biesheim, qui n'a perdu qu'à 1-0 lors de son 1er match à Metz et qui le week-end dernier a battu St Louis 4-1, à quelle genre de rencontre vous attendez-vous?

Je ne connais pas du tout notre adversaire de demain, nous devrons produire le même football que nous avons su pratiquer à Schiltigheim en étant discipliné et solide défensivement, après nous avons des atouts qui offensivement peuvent faire la différence à chaque instant. Mais il va falloir être très vigilant face à cette équipe, leurs précédents résultats parlent d'eux-mêmes.

Qu'attends-tu à titre personnel de cette saison? à titre collectif?

A titre personnel je souhaite bien évidemment participer à un maximum de rencontres en CFA2, et éviter les blessures. Au niveau collectif ça serait d'acqueérir le plus rapidement possible le maintient pour l'équipe fanion, et que la réserve puisse jouer les premiers rôles en DHR.

 

Julien Lampert pour sfc.footeo.com

Commentaires

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC