1 440 821 visites 14 visiteurs

Un rapide coup d'oeil sur le sponsoring

13 septembre 2013 - 08:53

Ballon d’oxygène pour le SFC

15 000 €, c’est le montant en euros versé à l’unanimité au Sarreguemines Football-club (ex-ASF 93) qui évolue en CFA 2 (championnat de France amateurs). Les dirigeants ont besoin d’aides publiques mais sont aussi à la recherche de financements privés (sponsoring, mécénat, autofinancement par des manifestations).

Ces démarches prenant du temps, le club a sollicité une aide ponctuelle pour démarrer la saison sur des bases sereines. Un crédit de 17 500 € étant inscrit au budget pour ce type de situation, le conseil donne une suite favorable en accordant cette subvention de 15 000 €.

Donc n'hésitez pas à nous contacter via le site internet, le profil facebook, ou directement auprès du président si vous êtes intéressé par un sponsoring et peu importe le montant.

Commentaires

8-2
U15-2 / REDING AS 41 minutes
U15-2 / REDING AS : résumé du match 41 minutes
1-4
SIERSTHAL E. P.R. / SFC3 environ 1 heure
SIERSTHAL E. P.R. / SFC3 : résumé du match environ 1 heure
Résumé SFC vs LUNEVILLE (1-0) environ 3 heures
SFC 2 vs APM METZ ( 2-0 ) : nouvelles photos environ 3 heures
SFC 2 vs APM METZ ( 2-0 ) environ 3 heures
SFC 2 vs APM METZ ( 2-0 ) et SFC FEMININES vs AS RECH FEMININES ( 6-1 ) environ 3 heures
2-0
SFC2 / AM. DU PERSONNEL MUN environ 4 heures
SFC2 / AM. DU PERSONNEL MUN : résumé du match environ 4 heures
SFC FEMININES vs AS RECH FEMININES ( 6-1 ) : nouvelles photos environ 4 heures
SFC FEMININES vs AS RECH FEMININES ( 6-1 ) environ 4 heures
1-2
STRG PIERROTS VAUBAN / SFC 1 jour
STRG PIERROTS VAUBAN / SFC : résumé du match 1 jour
3-1
REDING AS / U13-1 1 jour

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC