1 611 136 visites 12 visiteurs

Sarreguemines condamné à l’exploit

21 septembre 2013 - 08:42

Revue de presse lorraine et alsacienne avant le déplacement du SFC à St Louis Neuweg.

Le match. Saint-Louis Neuweg : 7e (1V, 1N, 1D) ; dernier match : nul face à Metz 2 (0-0). Sarreguemines : 8e (1V, 2 D) ; dernier match : défaite face à Biesheim (2-3).

L’enjeu . Après avoir essuyé un second revers à domicile face à Biesheim (2-3), le FC Sarreguemines est dans l’obligation d’aller chercher un résultat aujourd’hui sur les terres alsaciennes de Saint-Louis Neuweg. Une affaire pas facile pour les Mosellans. Les Haut-Rhinois veulent jouer les premiers rôles et pour cela le club alsacien s’est offert certains joueurs évoluant en National. Autant dire que les Sarregueminois devront réaliser un exploit... Du côté de Sarreguemines, les joueurs ont prouvé qu’ils avaient des ressources en allant chercher les quatre points de la victoire à Schiltigheim lors de leur premier déplacement de la saison. Reste maintenant à savoir s’ils pourront récidiver face à une formation du même calibre que Biesheim.

L’avis de l’entraîneur. Sébastien Meyer : « Après la défaite face à Biesheim, nous sommes dans l’obligation d’aller prendre des points à Saint-Louis Neuweg. Reste que cela ne sera pas une partie de plaisir puisque Saint-Louis veut jouer les premiers rôles cette saison. Dans la foulée, nous recevrons la réserve du FC Metz pour notre prochain match à domicile, deux matches très diffi cile à négocier. On peut avoir des regrets d’avoir laissé filer des points face à Biesheim. Samedi nous devrons réaliser un exploit. »

Le groupe : Bnou Marzouk absent, Puddu et Brahimi absents, pour le reste le technicien fera confiance à Weinachter, Trimborn, Impérato, Karayer, Martinez, Klein, Wengert, Cerati, Dekoun, Motta, Guendez, Hassli, Slimani, M’Barki, Strehl plus un joueur à désigner.

Saint-Louis/Neuweg veut se faire respecter à domicile

Les clubs lorrains vont-ils faire les (bonnes) affaires de Saint-Louis/Neuweg cette saison ? On en aura une petite idée ce soir, après que les Ludoviciens auront croisé le fer avec leurs adversaires du Sarreguemines FC. Ces Lorrains-là sont inconnus en cité Porte de France, après s’être hissés en CFA2 au terme d’une saison de Division d’honneur exemplaire, tout juste ponctuée par deux défaites.

Leurs débuts à l’étage supérieur ont été plus chaotiques : pour l’heure, deux défaites (Troyes II et Biesheim) et un succès contre Schiltigheim les calent juste derrière les Frontaliers, à un tout petit point. Le terme étant dans l’air du temps depuis quelques mois, on dira que les Mosellans symbolisent un adversaire « normal » pour renouer avec le championnat après l’intermède de Coupe de France. Ce duel de l’épreuve reine, qui a vu les hommes de Vincent Rychen passer par un trou de souris (1-0) à Saint-Amarin, est à oublier au plus vite. « Nous n’étions pas dans un bon jour et n’y avons pas toujours fait ce qu’il fallait » , plaide Jacky Haas, le bras droit de Rychen aux affaires techniques. Lequel est un peu plus élogieux, s’agissant de la dernière rencontre de championnat face aux réservistes du FC Metz. Même si la saison est encore jeune et quoique soldé par un partage des points (0-0), ce match fait déjà figure de référence. « Nous avons parfaitement défendu et, avec un peu plus de chance, aurions pu nous imposer… »

Avec Laurent et Kalenga

Ce schéma presqu’idéal, Rychen et ses poulains le souhaitent copie conforme à l’heure d’affronter les Sarregueminois de Sébastien Meyer. Chez ces derniers, il s’agira d’avoir l’œil sur la paire M’Barki – Miceli, signataires à eux deux de cinq des six réalisations mosellanes. Bonne nouvelle pour le banc alsacien : Olivier Laurent, de retour de suspension, sera à nouveau dans la cage pour mettre fin à l’intérim de Tassoto et, dans l’entrejeu, Marc Kalenga, libéré par l’infirmerie, se déclare prêt à tirer à nouveau les ficelles. C’est clair, pour la première visite à Saint-Louis des faïenciers de Sarreguemines, leurs hôtes ne prendront ni gants, ni ne feront preuve de prudence exagérée.

Marc Kalenga est à nouveau apte pour donner un coup de main à Saint-Louis

Commentaires

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC