1 946 044 visites 12 visiteurs

Interview de Sébastien Meyer

28 septembre 2013 - 10:47

Le coach des faïenciers répond à quelques questions avant le déplacement pour le 4ème tour de Coupe de France à Morhange.

 

Julien Lampert: Comment juges-tu le début de saison de votre équipe?

Sébastien Meyer: Au niveau qualitatif, il y a trois points positifs. Le premier est d'avoir toujours été au niveau dans le jeu face à des adversaires de qualité: nous avons fait douter la meilleure équipe du groupe et leader incontesté (Troyes) pendant 65', nous avons battu un club historique de ce championnat chez lui (Schiltigheim) et nous avons longtemps maitrisé un prétendant au titre à l'extérieur (Saint-louis). Le second point positif est le fait d'avoir marqué 9 buts en 4 matches, tous sur actions de jeu et contre des adversaires de la première moitié de tableau. Le dernier point positif, c'est la qualité du jeu affiché au niveau offensif. Nous proposons un jeu spectaculaire et porté vers l'avant, même si le coach que je suis trouve qu'il même trop offensif par moments. Il faut savoir gérer nos "temps faible".

 Au niveau des points négatifs, il est évident que nous prenons trop de buts. Il nous faut également gagner en maturité en gérant les temps de jeu. C'est ce qu'il nous a manqué à Saint-Louis, notamment. Nous revenons de 1-3 à 3-3 à 3 minutes de la fin et au lieu de nous satisfaire du nul à l'extérieur, l'équipe veut aller chercher la victoire et prend un but en contre... Notre période d'apprentissage n'est pas finie.

 

J.L: Quelles seront les erreurs à éviter face à Morhange?

S.M: Nous connaissons parfaitement nos lacunes contre des équipes hiérarchiquement inférieures, puisque depuis deux ans nous avons toujours eu des difficultés contre ces équipes lors des matches des coupe. Nous n'arrivons pas hisser notre niveau de jeu et jouons au niveau de l'adversaire. Nous l'avons encore constaté en deuxième mi-temps à Soucht, lors du dernier tourde Coupe de France. Il faudra faire preuve de rigueur et des concentration face à une équipe de qualité qui n'aura rien à perdre. Nous respectons notre adversaire que nous sommes allés superviser la semaine dernière au Wenheck. Il y a beaucoup de qualité dans cette équipe et ce sera un match difficile.

J.L: Quelles seront vos directives pour renouer avec le succès?

S.M: Comme je l'ai dit précédemment, faire preuve de rigueur dans le respect du projet de jeu. Rester équilibré pour poser des problèmes à l'adversaire à la fois  au niveau défensif et offensif. Bref, faire un match de CFA 2!

C'est tout le mal que l'on souhaite au groupe pour passer ce tour sans encombre.

Commentaires

7-2
SFC2 / EPINAL S A S environ 1 heure
SFC2 / EPINAL S A S : résumé du match environ 1 heure
0-6
JARVILLE JEUNES / U19-1 environ 1 heure
JARVILLE JEUNES / U19-1 : résumé du match environ 1 heure
0-1
HEILLECOURT E.S. / U17-1 environ 11 heures
HEILLECOURT E.S. / U17-1 : résumé du match environ 11 heures
3-3
NEUFGRANGE SILTZHEIM / U13-2 1 jour
NEUFGRANGE SILTZHEIM / U13-2 et NEUNKIRCH AS / U19-2 : résumés des matchs 1 jour
2-0
NEUNKIRCH AS / U19-2 1 jour
4-3
U15-2 / COCHEREN ROSBRUCK 1 jour
U15-2 / COCHEREN ROSBRUCK : résumé du match 1 jour
2-1
U15-1 / JARVILLE 1 jour
U15-1 / JARVILLE : résumé du match 1 jour
BRUNO TISON a pronostiqué SFC Saison 2017-2018 1 jour
Les U13-2 Champions ! 3 jours

PAROLES DE COACH

« La victoire contre Pagny valide définitivement notre maintien. Le SFC jouera pour la sixième année consécutive en National 3 et c’est le principal!

L’objectif est atteint et il faut s’en réjouir tant le championnat a été difficile cette année. Quand je vois les équipes qui vont descendre ou se battent encore pour ne pas descendre, il faut le savourer.

Si on m’avait dit lors de la trêve hivernale qu’on aurait été maintenu à une journée de la fin, j’aurais signé des deux mains! Je tiens à féliciter tous les acteurs de ce maintien.

Maintenant on va aller à Mulhouse pour prendre du plaisir et pour finir à la plus haute place possible. Une place dans le top 5 serait magnifique... Et ensuite on pensera à la suite... »

Sébastien MEYER, coach SFC