1 756 067 visites 15 visiteurs

Revue de presse avant la réception d'Amnéville

12 mars 2014 - 13:00

Avant de se retrouver dans trois semaines, Sarreguemines et Amnéville disputent, ce soir, la première manche du derby mosellan.

Sarreguemines attend Amnéville

Le match. Sarreguemines, 11e (32 points, 6 victoires, 1 nul, 6 défaites) ; dernier match : Sarreguemines - Illzach : 1-1. Amnéville, 7e (40 points, 6 victoires, 6 nuls, 4 défaites) ; dernier match : Schiltigheim - Amnéville : 0-1.

L’enjeu. Les Amnévillois ont décroché deux victoires d’affilée pour la première fois de la saison et sont dans de bonnes dispositions pour aborder le derby mosellan… avant le retour dans trois semaines. Ce rendez-vous est certainement plus important pour les Sarregueminois, tenus en échec samedi. Les coupures durant cet hiver, surtout à domicile, n’ont pas arrangé les Faïenciers qui, jusqu’en décembre, étaient sur une bonne dynamique. Le premier acte de ce derby sera un test grandeur nature pour les coéquipiers de Dekoune avant le déplacement, dimanche, dans le fief de l’AS Nancy-Lorraine, le leader.

L’avis de l’entraîneur de Sarreguemines, Sébastien Meyer. « Face à Illzach, il nous a manqué du rythme. Il nous faudra encore deux à trois matches pour le retrouver. Je regrette seulement que ce derby n’ait pas eu lieu en décembre dernier, comme prévu, quand nous étions sur une bonne dynamique. »

L’avis de l’entraîneur d’Amnéville, David Fanzel. « Notre victoire à Schiltigheim est précieuse car elle est presque synonyme de maintien. Je suis sûr que, comme moi, le groupe visera plus haut. On a aussi démontré d’autres qualités comme la solidarité pour décrocher ce résultat avec l’absence de titulaires. C’est la victoire d’un groupe. »

Les effectifs. Le groupe amnévillois reste quasiment inchangé par rapport à l’équipe victorieuse en Alsace. Le seul changement concerne le jeune Bourgeois, touché à un mollet, qui cède sa place à Marras. Lahoussine est trop juste pour effectuer son retour. Du côté de Sarreguemines, Dekoune, blessé samedi, manquera à l’appel.

Les groupes. Sarreguemines : Weinachter, Trimborn, Spohr, Tasca, Karayer, Klein, Martinez, Miceli, Bnou Marzouk, Cerati Manu, Guendez, Motta, Akaaboun, Wengert, M’Barki, Puddu, Peifer, Strehl, Hassli. Amnéville : Suzanne, Lamrani, Borger, Iannuantuoni, Kébé, Hesse, Carre, Lauratet, Marras, Faletti, Pszcolinski, Lusumba, Diallo, El Farouqui, Pignatone.

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Très frustré et déçu pour les joueurs suite à cette défaite. Je ne suis pas persuadé que c’est l’équipe la plus méritante qui ait gagné samedi. Notre adversaire a frappé trois fois au but sur des erreurs individuelles de notre part et marqué par deux fois...  

Nous avons maîtrisé le ballon et aussi le match, surtout en deuxième mi-temps, mais nous manquons clairement de réussite dans les deux zones de finition... C’est cruel, car nous réalisons des prestations intéressantes collectivement mais les garçons ne sont pas récompensés sur le plan comptable...  

On va continuer à travailler pour retrouver la réussite. »

Sébastien MEYER, Coach SFC