1 944 145 visites 12 visiteurs

Revue de presse avant la réception de Belfort Sud

22 mars 2014 - 09:57

Revue de presse du RL et de l'Est Républicain.

Sarreguemines doit gagner en sérénité

Le match. Belfort Sud : 14e avec 26 pts (2 victoires, 2 matches nuls, 14 défaites). Dernier match : battu contre Troyes (2) (1-4).

Sarreguemines : 10e avec 37 pts (7 victoires, 1 match nul, 7 défaites). Dernier match : battu chez l’AS Nancy-Lorraine (2) (2-0).

L’enjeu. À Nancy, les Sarregueminois étaient à 10 minutes d’un bel exploit. Ce soir (18 h), à domicile contre Belfort Sud, 14e , il leur faudra récolter une victoire importante en vue du maintien.

L’avis de Sébastien Meyer, l’entraîneur. « Il faut gagner, nous avons deux matches très importants, ce soir, puis mercredi à Thaon. Nous devrons nous méfier de Belfort qui va certainement jouer les trouble-fête jusqu’à la fin de la saison. »

Le groupe. Dekoune et M. Cerati sont toujours blessés, Tasca est suspendu, M’Barki et Miceli sont incertains. Le groupe sera donc composé de ces joueurs : Weinachter, Trimborn, Spohr, Karayer, Klein, Martinez, Miceli (?), Bnou Marzouk, Guendez, Akaaboun, Wengert, M’Barki (?), Peifer, Strehl, Hassli, El Hellaoui, Sow.

Source RL

 

LA FUREUR DE VIVRE

Belfort. Était-ce un mal pour un bien ? Remis le 1er mars pour la 2e fois de la saison, le déplacement de Belfort Sud à Sarreguemines est à nouveau prévu pour ce samedi. Or, si dans l’intervalle, les Belfortains ont subi deux nouvelles défaites (Pontarlier et Troyes 2), Claude Marthey bénéficiera surtout d’un groupe au complet : « Le 1er mars, nous étions privés de Sy, Ziane et Bentiri suspendus. En plus, Erassa reprenait seulement la compétition. Là, on va pouvoir aborder ce match crucial pour notre avenir avec tous nos atouts en mains. »

Physique. Les Belfortains n’ont pas chômé cette semaine. Le staff de Belfort Sud avait notamment concocté une grosse séance physique d’une heure, mercredi, dont certains ont eu du mal à se remettre.

Tombe ou paradis. Belfort Sud qui en a terminé avec son programme dantesque, aborde une série de rencontres plus abordable. À commencer par ce match en retard à Sarreguemines : « On en saura beaucoup plus à la fin du week-end », poursuit le coach local. « Toutes les formations en course (Biesheim, Thaon, Morteau) pour le maintien seront sur le pont. En fonction des résultats des uns et des autres, on peut soit creuser notre tombe, soit entrevoir le paradis. Cela dit, je demeure confiant, car les joueurs affichent une réelle envie non seulement de jouer, mais aussi de se lâcher pour décrocher un résultat. »

Effectif. Claude Marthey qui voyait encore ses joueurs hier soir pour une dernière séance, aura l’occasion d’emmener son effectif au complet en Lorraine. En effet, Mordjana après un passage en réserve consécutif à ses vacances, retrouve sa place sur le flanc droit de la défense. Seul, le portier remplaçant Futi, actuellement en partiels à Besançon, ne fera pas le déplacement et sera laissé à la disposition de la réserve, pour évoluer dimanche face à Méziré-Fesches.

Le groupe : Pacati, Mordjana, El Achak, Mebrak, Elouardi, Bentiri, Erassa, Atosoy, K.Amaouche, Joséphine, Sy, Marouf, Ziane, Malala, A.Damir.

Source Est Républicain

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La victoire contre Pagny valide définitivement notre maintien. Le SFC jouera pour la sixième année consécutive en National 3 et c’est le principal!

L’objectif est atteint et il faut s’en réjouir tant le championnat a été difficile cette année. Quand je vois les équipes qui vont descendre ou se battent encore pour ne pas descendre, il faut le savourer.

Si on m’avait dit lors de la trêve hivernale qu’on aurait été maintenu à une journée de la fin, j’aurais signé des deux mains! Je tiens à féliciter tous les acteurs de ce maintien.

Maintenant on va aller à Mulhouse pour prendre du plaisir et pour finir à la plus haute place possible. Une place dans le top 5 serait magnifique... Et ensuite on pensera à la suite... »

Sébastien MEYER, coach SFC