1 616 243 visites 15 visiteurs

Revue de presse avant la réception de Colmar 2

29 mars 2014 - 10:48

Sarreguemines compte ses blessés

Le match. Colmar (2) : 5e avec 47 pts (8 victoires, 4 nuls, 7 défaites). Dernier match : victoire face à Saint-Louis (2-1).

Sarreguemines : 8e avec 42 pts (8 victoires, 1 nul, 8 défaites). Dernier match : défaite à Thaon (3-0).

L’enjeu. Les semaines passent et se ressemblent pour Sarreguemines. Après chaque rencontre, Sébastien Meyer, l’entraîneur, perd un joueur sur blessure ou doit faire avec une suspension. Du coup, l’équipe se présente encore amoindrie face à la réserve de Colmar.

L’avis de Sébastien Meyer, l’entraîneur. « Il nous arrive ce que j’attendais avec ces matches à répétition tous les trois jours : on accumule les blessés et les joueurs sont fatigués. Nous avons eu trois rencontres en huit jours quand Colmar n’a plus joué depuis deux semaines. Je suis inquiet pour notre maintien. Il nous faut encore dix-huit points. Ça va être compliqué. »

Le groupe. Dekoune, Cerati, Akin et Klein sont toujours à l’infirmerie, quand Tasca et M’Barki sont suspendus. Le groupe sera donc composé parmi ces joueurs : Weinachter, Trimborn, Spohr, Karayer, Martinez, Miceli, Bnou Marzouk, Guendez, Akaaboun, Wengert, Peifer, Strehl, Hassli, Fleisch, Slimani, Sow.

 

SFC-CFA 2 : créer une nouvelle dynamique

Ce samedi, à 18 h, au stade de la Blies se jouera une rencontre, une fois de plus, très importante pour les faïenciers dans l’optique du maintien. Revenus de Thaon mercredi soir avec une défaite et beaucoup d’interrogations de leur match en retard, les hommes de Sébastien Meyer auront fort à faire, face à un adversaire soufflant également le chaud et le froid.

En effet, la réserve professionnelle Colmarienne alterne le bon et le moins bon, à l’image du match aller, où ils menaient 2-0 face aux Sarregueminois avant que ces derniers ne renversent le match à la faveur d’un réveil, qui n’a pas sonné cette semaine dans les Vosges.

L’entraîneur local, privé de nombreux titulaires (Dekoun, Cerati et Klein blessés, M’Barki et Tasca suspendus), compte voir une belle affluence pour supporter ses protégés dans l’optique d’une victoire pour redémarrer une série de matchs à l’issue positive. L’équipe réserve se déplace dimanche à 15 h, chez le voisin Creutzwald dans un derby qui, malgré l’écart entre les deux équipes au classement, s’annonce très serré et indécis comme à l’aller.

Les faïenciers avaient dû batailler ferme pour empocher les trois points.

Les hommes de Morade Benachour se rendront dans le bassin houiller pour gagner et continuer à rêver de titre et d’accession en Division d’Honneur. L’objectif en début de saison était le maintien.

Commentaires

Davy Firmery et BRUNO TISON ont pronostiqué SFC Saison 2017-2018 environ 11 heures
U17-1 / US Forbach environ 14 heures
SFC vs FC MULHOUSE 1-0 1 jour
National 3 à la loupe : Lunéville avance avec humilité et 2 autres 1 jour
SFC Saison 2017-2018 : nouvelle journée 1 jour
1-0
SFC / FC MULHOUSE 1 jour
SFC / FC MULHOUSE : résumé du match 1 jour
0-11
ALLIANCE 2008 / U15-1 2 jours
ALLIANCE 2008 / U15-1 : résumé du match 2 jours
ALLIANCE 2008 / U15-1 2 jours
0-3
FR Haguenau (u15 InterRégional) / U17-1 2 jours
FR Haguenau (u15 InterRégional) / U17-1 : résumé du match 2 jours
SFC vs FC MULHOUSE 1-0 : nouvelles photos 3 jours
SFC vs FC MULHOUSE 1-0 3 jours
Yolande Bitsch, Romain TAILLEUR et Ced Hoy ont pronostiqué SFC Saison 2017-2018 4 jours

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC