1 815 092 visites 16 visiteurs

Revue de presse avant le déplacement à Amnéville

5 avril 2014 - 10:24

Amnéville prépare sa revanche

Le match. Amnéville : 7e avec 47 points (7 victoires, 6 nuls, 7 défaites) ; dernier match : défaite à Saint-Louis Neuweg (2-1).

Sarreguemines : 8e avec 46 pts (9 victoires, 1 nul, 8 défaites) ; dernier match : victoire face à Colmar (4-3).

L’enjeu : Le maintien est l’objectif affiché dans les deux camps et cette partie sera une nouvelle occasion de s’en rapprocher. C’est une équipe amnévilloise revancharde qui aborde ce derby à domicile. Pour deux raisons : les hommes de Lauernt Fanzel ne méritaient pas de perdre la semaine dernière à Saint-Louis et ils veulent aussi se racheter du match aller qui leur était resté en travers de la gorge (4-1). De leur côté, les Sarregueminois s’avancent avec prudence vers le stade d’Amnéville car l’équipe de Sébastien Meyer aura un tout autre visage, en raison de l’absence de plusieurs cadres.

L’avis des entraîneurs.

David Fanzel (Amnéville) : « Je suis vraiment dans l’attente d’une grosse réaction de mon groupe, après trois défaites. Il doit nous manquer une victoire pour assurer notre maintien. Ce serait bien qu’elle survienne pour le derby mosellan. Pour effacer le revers du match aller aussi. Sarreguemines avait été supérieur. Il va falloir montrer de l’orgueil et de la fierté. »

Sébastien Meyer (Sarreguemines) : « Il nous faut encore deux victoires pour nous maintenir. En raison des absences, nombreuses, j’aurai une équipe très rajeunie. Amnéville aura à cœur de prendre sa revanche, de notre côté on y va pour y faire un résultat afin de se rapprocher un peu plus vers le maintien. »

Les effectifs.

Entre les blessures et les suspensions, le groupe amnévillois est bien amoindri. Kébé, Lahoussine, Borger, Steininger, Jager et Carre sont forfaits pour le derby mosellan.

Même refrain à Sarreguemines où les défections sont nombreuses Dekoune, M. Cerati et Weinachter sont blessés, M’Barki est suspendu et Strehl absent.

Le groupe d’Amnéville : Suzanne, Lamrani, Anton, Iannuantuoni, Barthelemy, Hesse, Rybczynski, Marras, Guney, Lauratet, Pszcolinski, Diallo, Lusamba, El Farouqui, Moscato, Maurice.

Le groupe de Sarreguemines : Trimborn, Spohr, Karayer, Martinez, Adrian, Tasca, Klein, Miceli, Bnou Marzouk (?), Guendez, Akaaboun, Wengert, Peifer, Hassli, Slimani, Chab, Kennel.

Commentaires

2-1
SFC2 / CHAMPIGNEULLES RC environ 4 heures
SFC2 / CHAMPIGNEULLES RC et EPERNAY RC / SFC : résumés des matchs environ 4 heures
1-3
EPERNAY RC / SFC environ 11 heures
4-0
U15-2 / US NEUFGRANGE SILTZHEIM environ 24 heures
U15-2 / US NEUFGRANGE SILTZHEIM et 2 autres : résumés des matchs environ 24 heures
2-7
FC FREYMING HOCHWALD / U15-2 environ 24 heures
2-2
U15-2 / FC BEAUSOLEIL 1 jour
U15-2 / US NEUFGRANGE SILTZHEIM et 2 1 jour
Yolande Bitsch, Florian Schmitt et 4 autres personnes ont pronostiqué SFC Saison 2017-2018 1 jour
Les Féminines du SFC à l'Olympique Lyonnais ! 2 jours
5-2
U19-1 / ASI AVENIR FOOTBALL (senior) 5 jours
U19-1 / ASI AVENIR FOOTBALL (senior) : résumé du match 5 jours
Les Féminines du SFC à l'Olympique Lyonnais ! : nouvelles photos 5 jours
Les Féminines du SFC à l'Olympique Lyonnais ! 5 jours
U19-1 : nouveau joueur 5 jours

PAROLES DE COACH

« La défaite à Metz est difficile à encaisser car les joueurs ont fait le match qu’il fallait même si nos trois erreurs nous coûtent cher au final. Jouer 86 minutes à 10 à l’extérieur face à une équipe qui présentait de nombreux joueurs professionnels représentait une tâche difficile.

Mes joueurs auraient même pu et dû ouvrir le score car les occasions étaient nombreuses, même à 10. Mais nous manquons cruellement de réussite et aussi de chance... Le 2ème but qui aurait dû être refusé pour cause de position de hors-jeu du buteur quelques secondes plus tôt avant le but en est la preuve.

Ça commence à faire beaucoup de décisions arbitrales qui nous sont défavorables depuis le début de l’année (Nancy, Tremery, etc.). L’expulsion, elle, n’est pas scandaleuse mais n’aurait pas été sanctionnée par tous les arbitres à toutes les équipes à la 4ème minute de jeu...

J’espère que la roue va tourner, car la situation devient préoccupante. À ce titre, la réception de Nancy samedi devient importantissime.... »  

Sébastien MEYER, coach SFC