1 577 778 visites 6 visiteurs

Revue de presse avant la réception de Thaon

12 avril 2014 - 09:51

En l’emportant à Amnéville le week-end dernier, Sarreguemines a pratiquement assuré le maintien. Thaon, mal loti, pourrait en faire les frais.

Sarreguemines en leçon de maintien

Le match. Thaon : 11e avec 40 pts (5 victoires, 4 nuls, 12 défaites). Dernier match : battu à Saint-Louis Neuweg (0-1). Sarreguemines : 6e avec 50 pts (10 victoires, 1 nul, 8 défaites). Dernier match : victoire à Amnéville (1-2).

L’enjeu. Si mathématiquement, Sarreguemines est quasiment maintenu, Thaon, qui flirte avec la zone de relégation, n’a pas les mêmes préoccupations. En cas de victoire, Sarreguemines se mettrait définitivement à l’abri et pourrait même envisager une place d’honneur. Même si l’objectif de ce soir sera avant tout d’effacer l’affront du match aller (3-0).

L’avis de l’entraîneur, Sébastien Meyer. « À Amnéville, on a presque assuré notre maintien et on sait maintenant qu’on peut viser une 5e ou 6place finale. Pour cela, il faudra une victoire face à Thaon… D’autant plus que le match aller nous reste en travers de la gorge. »

Le groupe. Dekoun, Cerati et Weinachter sont toujours blessés, M’Barki est suspendu. Strehl, quant à lui, fait son retour. L’équipe sera donc composée parmi ces joueurs : Trimborn, Spohr, Karayer, Martinez, Adrian, Tasca, Klein, Miceli, Bnou Marzouk, Guendez, Akaaboune, Wengert, Strehl, Peifer, Hassli, Slimani, Chab, Kennel.

Commentaires

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC