1 539 077 visites 23 visiteurs

Revue de presse avant la réception de Schiltigheim

24 mai 2014 - 09:45

Sur une bonne note ?

Auteur d’une bonne saison, Sarreguemines espère terminer sur une victoire contre Schiltigheim.

Le match. Sarreguemines : 5e avec 62 points (12 victoires, 1 nul, 12 défaites). Dernier match : défaite à Troyes (2-1).

Schiltigheim : 9e avec 57 points (10 victoires, 2 nuls, 13 défaites). Dernier match : victoire contre Saint-Louis Neuweg (1-0).

L’enjeu. Les deux équipes ont leur billet de maintien dans la poche pour la saison prochaine. Les Sarregueminois ont réalisé une grosse saison et termineront, quoiqu’il advienne ce soir, au cinquième rang derrière tous les réservistes professionnels, excepté Colmar. Vu la qualité et le potentiel des joueurs, ce classement final est plus que mérité. Pour un promu, Sarreguemines a donné du fil à retordre à des prétendants à la montée et avec le plus petit budget du groupe.

L’avis de l’entraîneur, Sébastien Meyer. « On est encore déçu de cette défaite à Troyes, surtout dans ces circonstances et malgré la belle prestation de mes joueurs. Nous voulons terminer de la meilleure des façons cette saison, tout d’abord prendre du plaisir et nous voulons remercier nos fidèles supporters qui ont été derrière nous toute la saison. »

L’effectif. Cerati et Weinachter blessés, le technicien reconduira le groupe de la semaine passée.

Le groupe . Trimborn, Spohr, Adrian, Dekoun, Martinez, Klein, Miceli, Guendez, Fleisch, Strehl, Hassli, M’Barki, Peifer, Slimani et un joueur à désigner.

 

Un dernier match contre Schiltigheim pour finir en beauté

Ce samedi soir à 18 h, le Sarreguemines FC affrontera pour son dernier match de la saison, Schiltigheim. Pour mémoire les locaux avaient battu les Alsaciens 0-2 au match aller.

Même si l’équipe termine 5e au classement de ce groupe de CFA2, elle s’offre le luxe de terminer meilleur club amateur de Moselle devant Amnéville. Tirs croisés avec Jordan Peiffer, milieu offensif, Florian Trimborn, gardien, et le coach Sébastien Meyer.

• Comment analysez-vous cette saison ?

Jordan Peiffer : « Dnans l’ensemble, nous avons fait une bonne saison, même si c’est vrai qu’elle aurait pu être meilleure en défense. Mais heureusement, au final, c’est le travail du groupe qui compte et qui a permis de terminer à la 5e place. Personnellement, je suis rentré en cours de saison car j’étais en équipe B avant que le coach ne m’appelle. Et j’ai pu voir la différence de niveau ! J’espère qu’il me gardera dans cette équipe à la rentrée. »

• Remplacer le gardien titulaire en milieu de saison, n’a pas dû être facile ?

Florian Trimborn : « Je suis rentré lors du 10e match contre Pontarlier. J’ai eu d’emblée la pression car c’était un choix fort, même si j’ai déjà évolué en CFA 2 avec Sarre-Union et Forbach. C’est vrai que nous avons pêché en défense mais j’assume tous les buts que j’ai encaissés (30 en 16 matchs). L’objectif aujourd’hui, c’est de ne pas en prendre pour terminer sur une bonne note. Je me sens bien à Sarreguemines, d’autant plus qu’il y a une bonne ambiance dans l’équipe et qu’il y a différentes personnalités intéressantes.»

• Malgré une bonne saison, y aura-t-il du sang neuf dans l’équipe à la rentrée ?

Sébastien Meyer : « Forcément nous sommes très sollicités. Nous avons gagné 12 matchs et perdu autant, donc il va falloir cibler les demandes et choisir des joueurs qui pourront apporter de l’expérience à cette équipe qui est très jeune. Même si le groupe a une bonne cohésion, il va falloir l’améliorer car quand on monte c’est la deuxième saison qui est la plus difficile. De plus, comme nous terminons 5e, et que beaucoup nous voyaient faire l’ascenseur, nous serons un peu l’équipe à battre. J’espère aussi que notre budget pourra être un peu augmenté car c’est difficile de lutter à ce niveau face à des clubs plus importants.

Voir également

Commentaires

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC