1 609 292 visites 9 visiteurs

Sébastien Meyer : « Se maintenir vite » !!!

5 septembre 2014 - 09:56

L’entraîneur de Sarreguemines (CFA 2) s’attend à vivre une saison difficile. Mais il a confiance en son groupe pour répondre présent.

Sarreguemines vient de battre Sainte-Savine (1-0) après sa d éfaite à Auxerre (3-0). Que vous in spire ce début de saison ? « Il est globalement satisfaisant. Jouer Auxerre en août n’est pas évident quand on sait la différence de préparation qu’il y a entre une réserve professionnelle et nous. Il est plus difficile de les jouer en août plutôt qu’en octobre. On savait qu’on allait souffrir. Pour les résultats, je suis satisfait. Mais, qualitativement, je suis déçu. On ne joue pas comme on devrait le faire. »

Pour la remontée du club en CFA 2 la saison dernière, vous avez fini cinquième. Qu’attendez-vous de cette saison ? « Elle va être dure. On s’attend à souffrir. L’année dernière, on était respecté mais les équipes entraient sur le terrain pour nous battre. Cette année, on sera plus attendu, mais on a les épaules assez larges pour l’assumer. On veut se maintenir assez vite et progresser dans le jeu. »

« Trouver le juste milieu »

Avec tous les mouvements de joueurs à l’intersaison, avez-vous peur que la mayonnaise mette du temps à prendre ? « On n’a pas eu de départ majeur. Les joueurs qui nous ont quittés ont disputé entre zéro et six matches avec l’équipe première. Avec les nouveaux, il faut que les automatismes arrivent. Ils doivent s’intégrer dans notre profil de jeu. Je suis patient, mais les joueurs pensent que ça tombe du ciel et veulent que cela arrive tout de suite. La patience n’est pas une vertu pour le footballeur. »

Vous êtes satisfait de vos transferts alors ? « Effectivement. Les joueurs que je voulais sont venus et ceux que je voulais garder sont restés. »

Demain, vous allez à Schiltigheim qui compte deux défaites. À quel type de match vous attendez-vous ? « Ce sera très difficile. Schiltigheim reste une valeur sûre. Ils ont deux défaites, mais contre deux cadors du groupe ( Auxerre et Nancy ). Leur championnat commence ce samedi contre nous. De plus, on aura pas mal d’absents. Les trois attaquants que j’ai utilisés lors des deux premières journées ne seront pas là. Mais on va là-bas pour prendre des points. »

Vous aviez fait un seul nul la saison dernière. Finalement, Sarreguemines, c’est tout ou rien ? « On peut dire ça. Il fallait qu’on se maintienne, donc marquer des buts. Les joueurs ont parfois pris le message à la lettre et délaissé les tâches défensives. Cette année il faut trouver un équilibre. Essayer de marquer autant de buts que l’année dernière, mais en prendre moins. Il faut trouver le juste milieu. »

 

Article RL du 05/09/2014

Commentaires

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC