1 946 128 visites 11 visiteurs

Semir Louadj fait le mûr

7 octobre 2014 - 09:23

Cinq buts en deux matches : Semir Louadj connaît des débuts tonitruants avec le 2e ex aequo de CFA 2. Ce milieu offensif, au parcours coloré, apporte aussi sa nouvelle maturité à Sarreguemines. Il raconte.

C’est un garçon apaisé qui contribue actuellement aux beaux jours du FC Sarreguemines. A 28 ans, Semir Louadj découvre les joies simples de la stabilité. Dans le civil, ce jeune marié, père de deux enfants, contrôle les pneus chez Continental. Puis, quand vient le week-end, il enfile les crampons et les buts avec : un triplé en Coupe de France pour commencer, puis un doublé en CFA2 samedi dernier. « Je n’ai joué que trois matches, mais je commence à trouver mes marques dans le système du coach et surtout à m’adapter à mes coéquipiers », explique-t-il calmement.

Le calme ne correspond pas tout à fait à l’histoire de ce milieu offensif né à Forbach. Car il fut d’abord un voyageur. Première étape : le FC Metz en préformation. « On ne m’a pas gardé, di t -il , j’ai fait une connerie ». Organiser un anniversaire dans sa chambre n’est pas bien méchant, mais jeter du gaz lacrymogène en enfermant ses invités était un peu moins amusant… Le potentiel était déjà là pourtant. La preuve : Semir Louadj a ensuite gagné la coupe Gambardella avec le FC Nantes, avec la génération des Faé et Laban notamment. « On ne m’a pas gardé non plus, mais là, je ne sais pas pourquoi… »

La suite est aussi colorée. L’ex-Canari a connu le CFA avec Forbach et Micciche à 17 ans, les U19 nationaux puis la D2 allemande avec Trèves à 18 ans, un doublé coupe-championnat assorti d’un titre de meilleur joueur au Luxembourg avec Dudelange, ou encore un séjour de trois ans à Grevenmacher. Le tout en revenant régulièrement vers ses racines, à Forbach, histoire d’amuser aussi les filets de DH à l’occasion. Un regret dans ce parcours ? « J’aurais peut-être dû rester en Allemagne, pour jouer plus haut , remarque-t-il. J’avais déjà un CV sympa à 19 ans. »

« Montrer l’exemple »

Lorsque Sarreguemines s’est manifesté cet été, Louadj a flairé l’occasion de se poser. « On voulait recruter des garçons d’expérience, capables d’encadrer le groupe , explique Sébastien Meyer. Semir est un joueur fin, assez petit, rapide, mais aussi un super mec, un leader. Il apporte sa maturité sur et en dehors du terrain. » « Je suis content de revenir dans la région, complète la recrue. Je connaissais le coach et le projet m’a plu. J’y perds peut-être de l’argent, mais j’avais envie de quitter le Lux’. Comme je venais d’acheter une maison à Schoeneck, c’était tout un micmac. »

Avec ses collègues de travail et de terrain Strehl et MBarki, Louadj savoure aujourd’hui cette place de 2e ex aequo de CFA2. « Ma saison est lancée , savoure l’intéressé. Je n’ai pas d’objectif personnel, juste l’envie de terminer bien haut avec Sarreguemines. Si on pouvait faire un coup en Coupe de France et essayer de monter en CFA, ce serait énorme. »

Le jeune homme vient aussi de participer à la Conti Team Cup, à Francfort, preuve que ce choix de carrière ne l’empêche pas de voir du pays. Il reste donc un peu voyageur mais il a rangé le garçon turbulent dans un tiroir. « Les conneries sont derrière moi, mais je n’en ai jamais fait de grosse s, assure-t-il. Maintenant, je dois montrer l’exemple à mes enfants. » Apaisé Louadj, vraiment.

Article RL

Commentaires

2-1
SFC3 / LEMBERG ST LOUIS FC 33 minutes
SFC3 / LEMBERG ST LOUIS FC : résumé du match 33 minutes
7-2
SFC2 / EPINAL S A S environ 3 heures
SFC2 / EPINAL S A S : résumé du match environ 3 heures
0-6
JARVILLE JEUNES / U19-1 environ 3 heures
JARVILLE JEUNES / U19-1 : résumé du match environ 3 heures
0-1
HEILLECOURT E.S. / U17-1 environ 13 heures
HEILLECOURT E.S. / U17-1 : résumé du match environ 13 heures
3-3
NEUFGRANGE SILTZHEIM / U13-2 1 jour
NEUFGRANGE SILTZHEIM / U13-2 et NEUNKIRCH AS / U19-2 : résumés des matchs 1 jour
2-0
NEUNKIRCH AS / U19-2 1 jour
4-3
U15-2 / COCHEREN ROSBRUCK 1 jour
U15-2 / COCHEREN ROSBRUCK : résumé du match 1 jour
2-1
U15-1 / JARVILLE 1 jour
U15-1 / JARVILLE : résumé du match 1 jour

PAROLES DE COACH

« La victoire contre Pagny valide définitivement notre maintien. Le SFC jouera pour la sixième année consécutive en National 3 et c’est le principal!

L’objectif est atteint et il faut s’en réjouir tant le championnat a été difficile cette année. Quand je vois les équipes qui vont descendre ou se battent encore pour ne pas descendre, il faut le savourer.

Si on m’avait dit lors de la trêve hivernale qu’on aurait été maintenu à une journée de la fin, j’aurais signé des deux mains! Je tiens à féliciter tous les acteurs de ce maintien.

Maintenant on va aller à Mulhouse pour prendre du plaisir et pour finir à la plus haute place possible. Une place dans le top 5 serait magnifique... Et ensuite on pensera à la suite... »

Sébastien MEYER, coach SFC