1 530 251 visites 8 visiteurs

Sarreguemines a la banane

31 octobre 2014 - 09:09

Après Raon-L’Étape au 6e tour, l’équipe de Sarreguemines mangera-t-elle une équipe antillaise ? Les joueurs du SFC se déplaceront en Guadeloupe pour le 7e tour. Et la chaleur monte déjà sous les maillots !

Au départ lancée sous forme de boutade par des joueurs dans le bus qui les ramenait de Bar-le-Duc, l’idée est finalement devenue réalité. L’équipe première de Sarreguemines, qui évolue actuellement en tête du CFA2, a été tirée au sort pour affronter au 7e tour de la Coupe de France une équipe de la Guadeloupe le 16 novembre prochain.

Christophe Marie, président du club de footbal de Sarreguemines, se souvient très bien de l’anecdote : « Certains avaient fait part de leur souhait de tenter les Dom-Tom pour le prochain tour de la Coupe de France. Alors nous nous sommes inscrits pour ce tirage spécial réservé aux équipes de CFA et de CFA2. » Vingt-trois clubs de la métropole, dont Forbach, étaient inscrits. Onze ont été tirées au sort, et cinq se déplaceront dans les Dom-Tom, dont le club de la cité des faïences. Les autres accueilleront ceux d’Outre-mer.

A l’annonce de ce résultat, joueurs et dirigeants étaient euphoriques, d’autant plus que le voyage est entièrement financé par la Fédération française de football…. mais que pour 20 personnes du 11 au 18 novembre. Le président, mais aussi le coach Sébastien Meyer, vont devoir relever ce défi : emmener un maximum de monde et ne frustrer personne.

Si Sébastien Meyer est aussi ravi de ce déplacement, il sait que c’est un match à haut risque, devant un public pour qui les matchs de foot, même à ce niveau-là, reste toujours un moment de fête. L’an passé, à cette même phase de la compétition, le match s’était déroulé devant 5 000 supporters acquis à la cause des locaux (victoire de Chambly 1-0 contre Le Moule, Guadeloupe).

Climat tropical

Sans compter les neuf heures de vol, le décalage horaire à encaisser, mais surtout l’adaptation au climat tropical de cette période. « Ce n’est pas le meilleur moment pour aller jouer à la Guadeloupe, il fera chaud avec un taux d’humidité important », précise l’entraîneur qui s’est bien renseigné depuis.

La pression est désormais sur les épaules de l’encadrement : « J’aimerais faire surtout de ce déplacement un stage, c’est pour cela que j’espère emmener le maximum de personnes pour resserrer les liens du groupe. Si on laisse des joueurs à Sarreguemines, je ne voudrais pas que cela ait un impact négatif sur le groupe et le championnat. C’est la première fois que j’aurai les 21 joueurs à ma disposition 24 h/24 pendant sept jours. » Il poursuit : « C’est un déplacement à double tranchant, soit c’est une expérience formidable avec des choses positives soit cela aura l’effet inverse. Il faut faire en sorte d’avoir le meilleur scénario. J’essaye de responsabiliser les joueurs. Soit nous devons trouver des sponsors, soit nous devrons cotiser pour pouvoir ramener un maximum de joueurs. »

Le président ajoute : « Nous devrons payer pour les personnes supplémentaires. Ce serait dommage de laisser des gens sur le carreau. » Il faudra aussi que tous les joueurs retenus puissent obtenir des congés par leurs employeurs. À commencer par l’entraîneur, professeur d’EPS dans un collège. Il confie avec le sourire : « Je vais devoir négocier avec mon chef et voir si mes collègues pourront me remplacer et je récupérerai mes heures à mon retour. »

Ce samedi, l’équipe se rendra à Amnéville actuellement en queue de classement. L’entraîneur reste confiant : « Amnéville remonte la pente. Ils sont actuellement à quatre matchs consécutifs sans défaite, et nous nous avons 9 victoires consécutives, c’est pas trop mal ! »

Ce samedi à Amnéville, match à 16 h dans le cadre du championnat.

Commentaires

Allezcsm le Moule 9 novembre 2014 03:13

salut, on vous souhaite un bon voyage vers la Guadeloupe, nous vous attendons pour une bonne confrontation comme la coupe de France aime. Nous vous souhaitons un agréable séjour chez nous, j'espère que vous ne manquerez pas de visiter la ville du Moule, ville du club qui vous reçoit, le csm. A bientôt

Puig X 7 novembre 2014 08:12

Les défaites ca arrive et cette saison elles sont plutôt rares :) . Ca permet de rappeler que rien est acquis. Quand au CSM en coupe de France... le SFC ne se fera pas autant de kilomètres juste pour admirer les paysages :P

Staff
assojsvh
assojsvh 7 novembre 2014 01:24

Je garde de Sarreguemines un excellent souvenir de l'année que j'y ai passé en 1982/1983 pour des raisons professionnelles. J'en suis d'autant plus heureux de votre venue dans notre région. J'espère que vous y passerez un excellent séjour. Malheureusement, au CSM s'arrêtera pour vous l'aventure coupe de France. Désolé, mais vous devez le savoir...

KURTH JOHNEN 2 novembre 2014 17:47

Faut redescendre sur terre les gars !!!! la défaite à Amnéville vous ramène à la réalité, faut pas se voir plus royaliste que le roi.

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC