1 783 055 visites 5 visiteurs

L'adversaire pour le 8ème tour de coupe de France: AJ Auxerre

19 novembre 2014 - 12:24

Petite présentation de notre adversaire pour le 8ème tour de la coupe de France
S’arrêter sur l’A.J. Auxerre, c’est accepter de raconter l’histoire d’un club atypique.
Par la longévité de certains hommes, la longévité d’un modèle qui marche encore aujourd’hui et bouscule l’ordre établi.
 
Fondé en 1905 par l’Abbé Deschamps, alors vicaire à la cathédrale Saint Etienne d’Auxerre, l’A.J. Auxerre a connu une évolution constante en se forgeant un caractère culte, le fruit d’un travail engendré par la conduite d’un encadrement technique stable et compétent.
Montée en ligue 1 en 1980, date de la création du centre de formation, l’A.J. Auxerre à passé 32 ans avec pour grande satisfaction une 6ème place équivalent à la moyenne de ses 32 saisons passées dans l’élite du championnat français.

 

L’A.J. Auxerre, c’est une culture, une philosophie, une stabilité, une méthode, des hommes et également un palmarès. En effet, à ce jour le club c’est :

 

 

Certes on ne connaît plus beaucoup de leurs joueurs, mais avec des Puygrenier, Gragnic ou encore Sammaritano, qui ont évolués en Ligue 1 (cliquez ici pour voir l'effectif bourguignon de la saison 2014/2015), on se rend un peu plus compte de la tâche qui attend les joueurs de Sébastien Meyer. Mais après avoir renversé une île tout entière au 7ème tour, on se dit que pour les faïenciers rien n'est impossible !

Commentaires

PAROLES DE COACH

"Le match nul à Pagny est encore une nouvelle contre-performance. Malgré les nombreuses absences, encore une fois, je pense que nous avions l’équipe pour mieux faire.

Malheureusement, notre entame du match et notre première mi-temps nous pénalisent. Menés logiquement au score à la mi-temps, il a de nouveau fallu réagir... Le seul point positif est d’avoir réussi à égaliser à 10 contre 11.

Maintenant il faut profiter de la première véritable trêve depuis quatre ans pour se poser les bonnes questions. Ce championnat fait appel à des valeurs que je n’ai pas assez vues dans mon équipe lors de la première partie de saison ..."

Sébastien MEYER, coach SFC