1 651 155 visites 26 visiteurs

Un match à la sauce bourguignonne

4 décembre 2014 - 09:03

Mardi soir, malgré le froid, les joueurs sont présents à l’entraînement pour préparer ce match capital. Avant, le coach donne quelques conseils dans les vestiaires.

Les hommes de Sébastien Meyer ont pris goût aux victoires en Coupe de France. Samedi ils mangeraient bien aussi Auxerre (Ligue 2). Mais attention à ce plat de résistance. Le point avec le "chef", Sébastien Meyer.

Loin des chaleurs de la Guadeloupe et de l’euphorie d’une victoire qui a propulsé l’équipe au huitième tour de la coupe de France, les joueurs du FC Sarreguemines ont repris le rythme des entraînements et du championnat.

« Je suis épuisé », confie Sébastien Meyer qui a bien du mal à cacher sa fatigue et l’énorme pression ambiante depuis que le club a appris que ce sera Auxerre au prochain tour. A domicile. Les dirigeants ont du mal à faire face à la demande de places des supporters qui souhaitent assister à ce match historique. Au moins pour Sarreguemines. « Ce que je veux, c’est un stade plein de supporters qui viennent encourager Sarreguemines et non pas voir jouer Auxerre. Je veux que nos joueurs se sentent portés par les tribunes ! »

Quel gardien ?

Mardi soir, le petit 2°c n’entame pas l’ardeur des joueurs présents à l’entraînement. Quelle équipe va aligner le coach ? Mais la question cruciale est : quel gardien ? Florian Trimborn, l’homme du match qui a effectué des arrêts déterminants à la Guadeloupe s’est cassé la main face à Haguenau lors d’« un match très physique ». Le gardien numéro 2 est également "out". Reste le jeune espoir Jonathan Grebil (18 ans) et Thomas Perciballi (25 ans) qui arrive de Morsbach.

De vrais amateurs

« Je leur dirai jeudi ou vendredi qui joue car je ne veux pas leur mettre trop la pression », note l’entraîneur qui doit composer avec les effectifs disponibles. Il ajoute : « Le match contre Le Moule a laissé des traces physiques mais à toutefois renforcé la cohésion du groupe . Le match contre Auxerre, cela va être la Guadeloupe puissance 10. On aurait préféré tirer une petite équipe pour avoir plus de chance de passer ; mais bon si on doit se faire éliminer autant que cela fasse contre une grande équipe que contre un des clubs de la banlieue parisienne qui sont aussi très durs à jouer. » Dekoun (capitaine) absent, Meridja suspendu, le gardien titulaire blessé… tout cela ne facilite pas la préparation de cette équipe d’amateurs avec un "grand A ". « Avant le match d’Auxerre certains vont encore faire leur poste de nuit, à moins qu’ils puissent s’arranger. Je trouve quand même assez extraordinaire le bon parcours qu’ils font tant en championnat qu’en coupe de France. »

Depuis son arrivée à Sarreguemines, il y a deux ans, Sébastien Meyer entend beaucoup parler de la dette du club. Il déclare avec le sourire : « Si nous passons ce prochain tour, nous toucherons 35 000 € de la FFF. Ce sera notre cadeau au club ! » Un beau présent aussi à mettre sous le sapin pour tous les amateurs de football car les pros de la Ligue 1 feront leur entrée au prochain tour. Et on rêve déjà à un Zlatan venu se perdre en Moselle-Est !

Article RL

Commentaires

3-3
US FORBACH / SFC2 environ 19 heures
US FORBACH / SFC2 : résumé du match environ 19 heures
Paroles de coach #5 1 jour
Reprise des repas mensuels au SFC ! et 2 autres 1 jour
Cyrille Priester, Yolande Bitsch et 4 autres personnes ont pronostiqué SFC Saison 2017-2018 1 jour
2-3
FAREBERSVILLER 05 U. / U13-1 2 jours
FAREBERSVILLER 05 U. / U13-1 : résumé du match 2 jours
SFC3 vs Football Club Rohrbach Bining (2-2) : nouvelles photos 3 jours
SFC3 vs Football Club Rohrbach Bining (2-2) et 2 autres 3 jours
SFC 2 vs RS MAGNY ( 3-2 ) : nouvelles photos 3 jours
SFC vs EPERNAY RC ( 0-1) : nouvelles photos 3 jours
SFC Saison 2017-2018 : nouvelle journée 3 jours
3-2
SFC2 / MAGNY 3 jours
SFC2 / MAGNY : résumé du match 3 jours
0-5
S.C. MARLY / SFC Féminines 4 jours

PAROLES DE COACH

"Nous sommes actuellement dans une période difficile. Les garçons ne sont pas suffisamment impliqués dans le projet collectif et ne sont pas agressifs aussi bien à l’entraînement qu’en match.  

De même, je suis déçu que les anciens joueurs ne soient plus garants de « l’esprit SFC » qui existe depuis que je suis au Club. Ils se sont endormis sur leurs acquis et il va devenir urgent de remette le bleu de chauffe aussi bien en match qu’à l’entraînement car les garçons sont trop loin de leur niveau de performance habituel. »  

Sébastien MEYER, coach SFC