1 607 969 visites 13 visiteurs

Le SFC veut passer à la vitesse supérieure

3 janvier 2015 - 09:35

Le SFC est prêt à passer la vitesse supérieure avec une ambition nettement affichée par le président Christophe Marie lors de la dernière Assemblée Générale.

L’assemblée générale ordinaire du Sarreguemines Football-club s’est tenue au Carré faïencier du stade de la Blies. Lors de la réunion, le président Christophe Marie a fait une intervention particulièrement remarquée. L'assemblée générale ordinaire du Sarreguemines football club vient de se tenir au Carré faïencier du stade de la Blies. Lors de la réunion, le président Christophe Marie a fait une intervention particulièrement remarquée.

Christophe Marie, rpésident du Sarreguemines Football-club a d’abord tenu à rendre hommage, lors de l’assemblée générale, à son prédécesseur Michel Jung pour les huit années de collaboration en parfaite harmonie. Il a également félicité les dirigeants, les joueurs, les bénévoles du club. Si sa première année de présidence n’a pas toujours été évidente, la deuxième a été plus simple même si la période qui vient de s’achever a été relativement difficile.

« Après le voyage en Guadeloupe lors de la Coupe de France, je me suis absenté quelque temps et le club a continué à rouler, c’est bon signe. » Après avoir fait un rapide constat sur les possibilités sportives et financières du club, Christophe Marie se montre franchement ambitieux. « On reste à ce niveau ou on a de l’ambition, on essaie de viser plus haut, je veux travailler sur cette solution. Nous devons monter les budgets de 50 %, il nous faut passer à la vitesse supérieure. »

Et le président de citer Amnéville, Saint-Louis ou Schiltigheim. Trois options se dégagent ainsi. « Il faut donner les moyens à Marlyse Ziegler de passer la main, il faut donner plus de poids au comité directeur, il faut développer le Carré faïencier qui est la vitrine du club. Le bénévolat est également une priorité, car plus il y aura de bénévoles, plus on pourra créer des emplois. »

Rapport moral

Marlyse Ziegler fait le point sur les licenciés, 258 au jour de l’assemblée générale. Le club compte 10 arbitres et les différents objectifs ont été atteints, les résultats sont les meilleurs obtenus depuis 20 ans. La secrétaire remercie les clubs voisins sarregueminois pour leur aide en terrain. Le SFC a participé aux différentes manifestations organisées par la ville. Elle informe également l’assemblée de la création d’une équipe C pour la saison prochaine.

Rapports sportifs

Malgré une saison compliquée, « nous étions des SDF pour les entraînements » , un grand nombre de matchs en retard, beaucoup de blessés, Sébastien Meyer s’est tout de même montré satisfait de la saison avec le beau parcours de l’équipe fanion mais aussi de l’équipe des U19 entraînée par Placide Nyangala et l’équipe 2 coachée par Morade Benachour.

Le responsable des jeunes Patrick Pierret a présenté lui aussi un bilan plus que satisfaisant. Ont été mis à l’honneur les équipes U15 et U17 pour leurs résultats. Pour Patrick Pieret, « les effectifs ont grossi, les installations se sont améliorées, l’équipe première tire les jeunes vers le haut. Toutes les équipes jeunes peuvent prétendre à joueur en honneur à moyen terme. »

Sections sportives

Elles se portent relativement bien : celle du collège Jean-Jaurès a terminé 3e en Moselle pour les classes de quatrièmes et troisièmes et 4e pour les classes de sixième et de cinquième. La section du lycée Jean-de-Pange compte 15 élèves et s’entraîne sur le terrain de l’AS Neunkirch.

Municipalité

« Ce fut un plaisir de participer aux travaux de l’assemblée. Encore bravo au comité, aux cadres, bénévoles et sportifs. La ville est fière de ses joueurs », a indiqué Denis Peiffer, délégué aux sports.

Article RL

Commentaires

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC