1 528 738 visites 9 visiteurs

Revue de presse avant le déplacement à Ste Savine

24 janvier 2015 - 09:48

Sarreguemines veut éviter le piège

Le match. Sainte-Savine/Rivère : 14e avec 15 points (0 victoire, 2 nuls, 11 défaites) ; dernier match : défaite face à Saint-Louis/Neuweg (0-2). Sarreguemines : 6e avec 34 pts (7 victoires, 1 nul, 4 défaites) ; dernier match : défaite face à Forbach (3-4).

L’enjeu. Les Sarregueminois veulent effacer le revers concédé à leurs voisins Forbachois alors que les Saviniens, bons deniers du classement, espèrent connaître les joies de la victoire. Depuis le début de la saison, cela ne leur est jamais arrivé… A l’aller, les Sarregueminois avaient eu du mal à se défaire de cette très jeune équipe auboise (1-0). La méfiance et la rigueur seront de mise, ce soir en Champagne-Ardenne.

L’avis de l’entraîneur sarregueminois, Sébastien Meyer : « Sainte-Savine est une belle équipe, très jeune. Elle prend des risques et n’a plus rien à perdre. Ça sent le match piège. Il va falloir se reprendre après notre défaite face à Forbach. »

L’effectif. Akkaboune, Anastassowa et Trimborn sont toujours à l’infirmerie. Le groupe : Grebil, Perciballi, Karayer, Klein, Adrian, Dekoun, Barry, Strehl (?), Yilmaz, Miceli (?), M’Barki, Louadj, Meridja, Guendez, Peifer, Slimani, Hassli (?), Cerati, Wengert, Mavoungou.

Commentaires

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC