1 436 551 visites 27 visiteurs

Une minute de silence sur les terrains en Lorraine

28 janvier 2015 - 12:59

La dramatique catastrophe aérienne d'Albacete en Espagne a coûté la vie à neuf militaires français dont la plupart appartenaient à la Base Aérienne 133 de Nancy-Ochey. A l'annonce de cette terrible nouvelle, la solidarité et le recueillement s'imposent au regard de la détresse dans laquelle sont plongées les familles.

Le football lorrain se sent concerné au premier plan puisque, le sergent Nicolas Dhez, jeune arbitre prometteur de Ligue, licencié au club de Toul, figure au rang des victimes. Ce destin brisé affecte tous ceux qui l'ont croisé ces dernières semaines sur les pelouses pour diriger avec passion et talent des rencontres de Division d'Honneur.

Les membres du Comité Directeur de la LLF et des 5 districts lorrains, l'ensemble des salariés et bénévoles souhaitent présenter leurs sincères condoléances aux familles et s'associent à la douleur des victimes, de leurs collègues et amis. Au nom de toute la famille du football lorrain, un hommage sera rendu aux victimes en marquant une minute de silence sur l'ensemble des terrains qui accueilleront une rencontre ce week-end.

Le Sarreguemines FC honorera cette minute de silence ce soir lors du match de coupe de Lorraine face à Merlebach.

René Lopez-Président de la Ligue Lorraine de Football

Commentaires

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC