1 754 231 visites 12 visiteurs

Revue de presse avant la réception de Nancy 2

25 février 2015 - 09:09

Sarreguemines : passer à l’offensive

Le match. Sarreguemines : 9e avec 35 pts (7v, 1n, 5d) ; dernier match : défaite face à Biesheim (1-3). Nancy (2) : 3e avec 45 pts (9v, 3n, 3d) ; dernier match : nul face à Saint-Louis Neuweg (1-1). 

L’enjeu. Le début d’année est difficile pour Sarreguemines avec deux rencontres pour autant de défaites. Mais aussi avec une accumulation de matches reportés. De leur côté, les Nancéiens ont quasiment leur calendrier à jour et sont en bien meilleure forme.

L’avis de l’entraîneur. Sébastien Meyer. « Nous sommes actuellement dans le dur. Il nous manque du rythme. Le contenu de nos matches n’est pas mauvais mais on manque cruellement d’efficacité dans les zones de vérité (offensive et défensive). Il va falloir retrouver notre grinta, d’autant que jouer une équipe réserve professionnelle en semaine est encore plus difficile. Les Nancéiens n’ont que ce match à préparer, alors que mes joueurs auront tous une journée de travail dans les jambes, s’ils n’ont pas dû prendre congés… »

Côté nancéen, l'entraîneur Paco Rubio alignera une équipe inédie avec trois professionnels (Baghdad, Dreyer et Zitte) et plusieurs très jeunes joueurs. Les cadres de son équipe sont en effet laissés au repos en prévision du derby dimanche en Gambardella.

Le groupe. Trimborn, Weinachter, Perciballi, Karayer, Klein, Adrian, Dekoun, Barry, Strehl, Yilmaz, Miceli (?), M’Barki, Louadj, Guendez, Peifer, Slimani, Hassli, Cerati, Wengert, Mavoungou.

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Très frustré et déçu pour les joueurs suite à cette défaite. Je ne suis pas persuadé que c’est l’équipe la plus méritante qui ait gagné samedi. Notre adversaire a frappé trois fois au but sur des erreurs individuelles de notre part et marqué par deux fois...  

Nous avons maîtrisé le ballon et aussi le match, surtout en deuxième mi-temps, mais nous manquons clairement de réussite dans les deux zones de finition... C’est cruel, car nous réalisons des prestations intéressantes collectivement mais les garçons ne sont pas récompensés sur le plan comptable...  

On va continuer à travailler pour retrouver la réussite. »

Sébastien MEYER, Coach SFC