1 528 737 visites 10 visiteurs

Une équipe 3 qui a tout d’une grande

23 avril 2015 - 13:01

Vincent Mayer et Mohamed Kelbit sont les deux heureux responsables d’une équipe 3 qui a tout d’une grande.

Une équipe 1 en CFA2, une équipe 2 qui cartonne en DHR, le Sarreguemines Football-club a également de quoi être fier de son équipe 3. Créée à l’aube de cette saison grâce à deux anciens du club, Vincent Mayer et Mohamed Kelbit, l’équipe est composée de 25 licenciés, un pêle-mêle de nouveaux joueurs et d’anciens qui ont rechaussé les crampons.

Pour sa première saison, l’équipe 3 a démarré tout en bas de l’échelle, la 4e division de district dans le groupe O avec Zetting 2, Kalhausen 2, Neunkirch 3, Longeville-lès-Saint-Avold 3, Sarreinsming 2, Wittring 2, Lixing-Rouhling 2, Wies-Wœlf 3 et Morsbach 3.

L’objectif du club, en créant cette équipe, était de la voir évoluer rapidement à un niveau raisonnable permettant ainsi l’intégration des jeunes qui passent seniors. L’équipe permet aussi aux joueurs évoluant dans les divisions supérieures de revenir au jeu après blessures ou en manque de compétitions.

L’équipe menée et dirigée par Vincent et Mohamed est actuellement leader de son groupe avec 37 points en 13 matchs (12 victoires et un nul) avec notamment 120 buts marqués pour seulement 13 encaissés, ce qui donne un ratio impressionnant d’un peu plus de neuf buts par match. L’équipe 3 est toujours présente dans les compétitions de coupe des équipes réserves et de la Casc. Elle a obtenu une superbe place au challenge national Mozaïk, les joueurs sont 17e sur près de 17 000 clubs en France. Ce challenge regroupe les clubs ayant marqué le plus de buts en championnat au cours d’une même saison. Avec un tel potentiel, les Sarregueminois 3 viendront bientôt montrer leurs crampons à leurs copains qui jouent en division supérieure.

Voir également

Commentaires

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC