1 783 056 visites 6 visiteurs

Retour aux sources pour Davy Firmery, le nouvel entraîneur de l'équipe 3

3 juin 2015 - 17:02

Né le 29/09/1981 à Sarreguemines, Davy Firmery fît ses premiers pas de footballeur à Puttelange aux Lacs en catégorie débutant.

Dès la catégorie suivante, c'est-à-dire les poussins à l'époque, il pris la route du stade de la Blies jusqu'en catégorie sénior. Un intermède lié à un problème de genou l'a empêché de pratiquer sa passion de 15 à 17 ans. A tout juste 17 ans il débuta directement en équipe sénior et c'est à tout juste 18 ans qu'il est lancé dans le grand banc en équipe première par le coach de l'époque, Didier Philippe.

Joueur polyvalent, capable d'évoluer à plusieurs postes, c'est seulement à ses 23 ans qui se fixe au poste de milieu défensif. Il évolua également un peu sous les couleurs de Sarralbe et Rohrbach les Bitche.

Mais en 2011, il connaît un second coup d'arrêt dans sa carrière à cause d'une rupture des ligaments croisés qui l'écarta des terrains durant 16 longs mois. Remis de sa blessure, il décida d'aller pratiquer le football ensuite durant 3 saisons en équipe 1ère dans le village voisin d'Ippling avec comme point d'orgue un 6ème tour de coupe de France face au SAS Epinal.

Il connu également des expériences de coach avec chronologiquement en 2002 les 15 ans de l'US Neufgrange, puis à l'ASF 93 successivement avec en 2003 les poussins, en 2004 les benjamins, en 2008 l'équipe réserve des 18 ans et en 2010 les 19 ans. Lors de la saison dernière il était pour la première fois à la tête d'une équipe senior en tant qu'entraîneur-joueur à Ippling, équipe avec laquelle il a atteint l'objectif initial qui était son maintien en Promotion d'Honneur.

C'est donc après un passage de 4 années que Davy revient aux sources dans son club de coeur pour tenter un nouveau challenge, à savoir faire grimper les échelons à l'équipe 3 le plus rapidement et le plus haut possible.

On lui souhaite la bienvenue chez "lui" ;)

 

Julien Lampert

Commentaires

PAROLES DE COACH

"Le match nul à Pagny est encore une nouvelle contre-performance. Malgré les nombreuses absences, encore une fois, je pense que nous avions l’équipe pour mieux faire.

Malheureusement, notre entame du match et notre première mi-temps nous pénalisent. Menés logiquement au score à la mi-temps, il a de nouveau fallu réagir... Le seul point positif est d’avoir réussi à égaliser à 10 contre 11.

Maintenant il faut profiter de la première véritable trêve depuis quatre ans pour se poser les bonnes questions. Ce championnat fait appel à des valeurs que je n’ai pas assez vues dans mon équipe lors de la première partie de saison ..."

Sébastien MEYER, coach SFC