1 783 055 visites 5 visiteurs

Metin KARAYER: " J'aimerais jouer plus haut"

4 mai 2016 - 10:10

Malgré son relatif jeune âge (23 ans), Metin Karayer est un élément incontournable du côté de Sarreguemines. Dans une interview, le défenseur évoque son actu, celle de son club et son avenir. Entretien avec Foot-National
Foot-National.com : Bonjour Metin, tu es un enfant de Sarreguemines. Ça fait combien de temps que tu es au club ?  Metin KARAYER : Je suis à Sarreguemines depuis l'âge de 10 ans et j'ai fait toutes les catégories, ça fait donc 14 ans que je suis au club.    Justement après tant d'années, le parcours en coupe de France et voir cet engouement autour du club, ça doit être énorme ?  Le parcours en coupe de France a été magique pour le club et pour toute la ville. Nous avons atteint les seizièmes de finale après avoir éliminé Dijon et Valenciennes, ce qui a permis de faire parler du club dans toute la France. Jouer devant 3000 spectateurs à domicile c'est juste énorme ! Il n'y a que la coupe de France pour nous faire vivre de telles sensations.   Tu viens d'enchaîner une troisième saison pleine en CFA2 avec trois talents Foot National pour un défenseur central à presque 24 ans, quelles sont tes envies pour l'avenir ?  Depuis trois ans, j'enchaîne régulièrement les matchs en CFA2. Le club me fait confiance depuis toujours et j'essaye de rendre cela de la meilleure des manières en donnant tout sur le terrain. Mon objectif est d'être performant à chaque match. Après chaque rencontre, quel que soit le score, je me remets en question. C'est uniquement comme cela que l'on peut progresser. Concernant l'avenir, j'aimerais jouer plus haut si l'opportunité se présente, pour progresser davantage et pour montrer ce dont je suis capable.   Découvrez l'interview complète en cliquant ici   Source :foot-national.com

Commentaires

PAROLES DE COACH

"Le match nul à Pagny est encore une nouvelle contre-performance. Malgré les nombreuses absences, encore une fois, je pense que nous avions l’équipe pour mieux faire.

Malheureusement, notre entame du match et notre première mi-temps nous pénalisent. Menés logiquement au score à la mi-temps, il a de nouveau fallu réagir... Le seul point positif est d’avoir réussi à égaliser à 10 contre 11.

Maintenant il faut profiter de la première véritable trêve depuis quatre ans pour se poser les bonnes questions. Ce championnat fait appel à des valeurs que je n’ai pas assez vues dans mon équipe lors de la première partie de saison ..."

Sébastien MEYER, coach SFC