1 944 149 visites 13 visiteurs

Sébastien MEYER : "Faire aussi bien ... ou mieux"

5 août 2016 - 22:23

L’entraîneur de Sarreguemines dresse ses objectifs pour la saison de CFA 2 à venir, après la belle troisième place acquise l’an passé.

Vous avez déjà eu l’occasion de tester votre effectif à quatre reprises (trois nuls et une victoire) lors de votre préparation. Êtes-vous satisfait du rendement de votre équipe ?
« Je suis vraiment content de ce que je vois. Les joueurs ont vraiment été réceptifs. Le résultat de la semaine dernière à Sarrebruck (victoire 1-0) a confirmé tout cela. Le seul bémol est qu’on a perdu quatre éléments importants et on ne les récupérera pas tous pour la reprise. »

À Sarrebruck justement, vous remportez la mise grâce à un but de Caner Metin (arrivé de Völklingen). Une preuve que vos recrues se sont bien adaptées ?
« Complètement, ils se sont très vite mis dans le projet. Hormis Romain Quéré (arrivé de Tarbes) , Luka Mladenovic (passé par Reading et le FC Metz) et Oluwolé Adebayo (Magny) , tous ont déjà eu une expérience du CFA ou du CFA 2 dans le secteur. C’est ce pourquoi on les a ciblés, et leur intégration s’est faite d’autant plus facilement. Le stage prévu ce week-end accélérera le processus. »

L’effectif a beaucoup changé à l’intersaison. Pourquoi un mercato si mouvementé après une saison pleine (douze arrivées et quatorze départs) ?
« En dehors de Saïd Idazza (parti à Concarneau), on n’a pas perdu de joueurs majeurs de l’équipe première. On a davantage émis la volonté de doubler tous les postes et c’était donc un recrutement nécessaire. Car même si on finit troisième la saison passée, on a senti qu’on manquait de jus pour accrocher les équipes au-dessus. »

« Le début va être déterminant »

Malgré ce manque de fraîcheur, vous avez vécu une saison assez folle (3e place en CFA 2 et 16es de finale de la Coupe de France). Quels sont vos objectifs pour la saison à venir ?
« Fatalement, on aimerait faire aussi bien, ou mieux et donc jouer la montée. Après, le facteur qu’il faut prendre en compte, c’est que ce groupe va s’homogénéiser un peu plus. Metz et Nancy montent en Ligue 1 quand Strasbourg monte en Ligue 2, leurs équipes réserves vont donc être renforcées. Pour nous, le début de championnat va être déterminant pour lancer une dynamique, c’est pour cela que je regrette les absences actuelles. »

Et si la dynamique est positive, la Coupe pourrait-elle faire figure d’objectif ?
« C’est dur d’en faire un objectif en présaison. Mais j’ai émis cette volonté-là dans mon recrutement. Avoir réussi à amener de la concurrence à tous les niveaux en renforçant notre effectif nous permet d’envisager un bon parcours en Coupe sans perdre de l’énergie pour le championnat. »

Source : Le Républicain Lorrain
Crédit Photo : P.Brocard

Commentaires

Alexandre Beck 6 août 2016 17:30

J'ai assisté à deux rencontres celle contre USSU et celle contre Sarrebruck j'étais impatient de voir jouer les nouvelles recrues ils m'ont fait une belle impression mais j'ai admiré la vivacité et la qualité de jeu de Caner Metin impressionnant...!!!! Je souhaite aux joueurs ainsi qu' au Staff une très belle saison 2016 - 2017 Vamosssss....!!!!!

PAROLES DE COACH

« La victoire contre Pagny valide définitivement notre maintien. Le SFC jouera pour la sixième année consécutive en National 3 et c’est le principal!

L’objectif est atteint et il faut s’en réjouir tant le championnat a été difficile cette année. Quand je vois les équipes qui vont descendre ou se battent encore pour ne pas descendre, il faut le savourer.

Si on m’avait dit lors de la trêve hivernale qu’on aurait été maintenu à une journée de la fin, j’aurais signé des deux mains! Je tiens à féliciter tous les acteurs de ce maintien.

Maintenant on va aller à Mulhouse pour prendre du plaisir et pour finir à la plus haute place possible. Une place dans le top 5 serait magnifique... Et ensuite on pensera à la suite... »

Sébastien MEYER, coach SFC