1 782 881 visites 4 visiteurs

LE CFA2 à la loupe : Qui pour succéder au Stade de Reims ?

20 août 2016 - 11:34

Le CFA 2 ouvre ses portes ce week-end et Sarreguemines, Forbach, Sarre-Union, Pagny ou encore le FC Metz entrent en lice pour succéder à Reims, champion du groupe la saison dernière. Mais tous n’ont pas cette ambition.

Un peu plus de deux mois après avoir livré son dénouement, le CFA 2 reprend ce week-end pour les six équipes lorraines engagées à ce niveau. Sarreguemines, Forbach, Lunéville, Pagny et les réserves de Metz et de Nancy débutent samedi et dimanche un marathon de 26 matches avec, pour certains, le souhait de se maintenir à cet étage, pour d’autres, l’envie de découvrir (ou retrouver) un niveau supérieur.

C’est notamment le cas des Alsaciens de Sarre-Union, relégués au printemps après une triste saison. Le groupe de Fabrice Oumedjkane, largement remanié, débarque à ce niveau sur la pointe des pieds, mais avec ambition. « C’est un championnat très difficile. Aucune rencontre n’est facile à négocier », estime l’entraîneur du club bas-rhinois.

Pagny reprendrait bien une Coupe

Chez les Mosellans, Sarreguemines et le FC Metz viseront le haut de tableau. Le premier pour « faire mieux que la saison dernière », selon les dires du technicien Sébastien Meyer, le second pour bien former ses ouailles aux exigences du haut niveau.

À Sarreguemines, le dernier exercice bluffant a décuplé la motivation et les ambitions locales. Attention toutefois à l’excès de confiance constaté lors de la préparation. Après des débuts prometteurs, les Faïenciers ont concédé un sévère 5-1 face à la réserve de Strasbourg… qu’ils doivent affronter ce samedi à l’occasion de la première journée de championnat.

Forbach, de son côté, se contenterait volontiers du maintien. Les hommes de Salem El Foukhari se sont maintenus sur le fil la saison dernière et n’auront pas d’autres objectifs que d’éviter une descente en Division d’honneur.

Même son de cloche à Pagny, où Romuald Giamberini et ses hommes, malgré la perte de leur capitaine emblématique Benjamin Brat, tenteront de valider leur objectif plus rapidement cette fois. Et, pourquoi pas, de confirmer leur statut d’équipe de Coupe, confirmé récemment par la victoire en Coupe de Lorraine.

Vainqueur, lui, du Trophée des champions face au club pagnotin, Lunéville débarque en CFA 2 en tant que promu après sa formidable saison dernière en DH. Sur leur élan, les Meurthe-et-Mosellans pensent avoir les armes pour ne pas reprendre l’ascenseur.

Source : Le Républicain Lorrain

Commentaires

PAROLES DE COACH

"Le match nul à Pagny est encore une nouvelle contre-performance. Malgré les nombreuses absences, encore une fois, je pense que nous avions l’équipe pour mieux faire.

Malheureusement, notre entame du match et notre première mi-temps nous pénalisent. Menés logiquement au score à la mi-temps, il a de nouveau fallu réagir... Le seul point positif est d’avoir réussi à égaliser à 10 contre 11.

Maintenant il faut profiter de la première véritable trêve depuis quatre ans pour se poser les bonnes questions. Ce championnat fait appel à des valeurs que je n’ai pas assez vues dans mon équipe lors de la première partie de saison ..."

Sébastien MEYER, coach SFC