1 754 664 visites 6 visiteurs

SFC : à la découverte du foot féminin

30 août 2016 - 12:55

Deux journées d’initiation et de découverte du football au féminin ont eu lieu au stade des Faïenceries (synthétique).

En partenariat avec la ligue lorraine de football représentée par la CTR Claire Lefèvre et à l’initiative de Vincent Mourot membre du comité du SFC et de Sophie Firmery, ces matinées de découverte ont pour objectif d’amener des filles de 5 à 13 ans au club sarregueminois et de pouvoir créer des équipes féminines.

« Nous avons tout ce qu’il faut pour créer des équipes de filles, les installations et des animateurs. Nous touchons Sarreguemines mais aussi les villages alentours et avec l’aide de la ligue pour l’information, nous avons décidé d’organiser ces journées et ça marche plutôt bien. Une trentaine de filles sont venues à la première journée et on retrouve les mêmes lors de la deuxième, ce qui est plutôt encourageant » souligne Vincent. Les séances se déroulent sous forme ludique avec des exercices et l’organisation de petits matchs.

Une initiation le 3 septembre

Pour Claire Lefèvre, l’objectif est clair : « Inciter les clubs à créer des écoles de foot au féminin, surtout dans les plus jeunes catégories. Toutes les initiatives dans le secteur sont intéressantes et bienvenues ».

Il faut dire que le foot féminin a le vent en poupe, 4 000 licenciées la saison dernière en Lorraine soit 50 % d’augmentation en deux ans.

Une troisième journée sera organisée le samedi 3 septembre de 10 h à 12 h et toutes les jeunes filles intéressées sont les bienvenues.

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Très frustré et déçu pour les joueurs suite à cette défaite. Je ne suis pas persuadé que c’est l’équipe la plus méritante qui ait gagné samedi. Notre adversaire a frappé trois fois au but sur des erreurs individuelles de notre part et marqué par deux fois...  

Nous avons maîtrisé le ballon et aussi le match, surtout en deuxième mi-temps, mais nous manquons clairement de réussite dans les deux zones de finition... C’est cruel, car nous réalisons des prestations intéressantes collectivement mais les garçons ne sont pas récompensés sur le plan comptable...  

On va continuer à travailler pour retrouver la réussite. »

Sébastien MEYER, Coach SFC