1 616 245 visites 17 visiteurs

Sébastien MEYER : aborder l’événement avec un certain détachement

2 décembre 2016 - 14:37

L'histoire de la Coupe de France s'est répété pour Sarreguemines qui hérite de nouveau d'un gros morceau avec le retour du club de Valenciennes au stade de la Blies (samedi à 18h00). Si les joueurs du SFC avaient su trouver la clef l'an passé, Sébastien Meyer reste méfiant et sait que les joueurs de L2 seront animés d'un sentiment de revanche.

Un tirage au sort qui vous propose de retrouver votre adversaire de l'an passé, ça provoque quelle réaction de votre part ?
Sébastien Meyer : Pour tout vous dire, j'aurai préféré éviter d'avoir à jouer un adversaire de ce calibre que nous connaissons. Si l'environnement peut se laisser aller à une forme d'euphorie car nous avions brillamment franchi cette étape l'an passé, je considère au contraire qu'il s'agit d'un match piège avec une équipe qui se fera un point d'honneur d'inverser le cours des choses. Beaucoup de joueurs sont restés au club et l'analyse vidéo nous a enseigné que ce groupe qui est en progrès et ne voudra pas revivre pareille mésaventure.

Les ambitions seront tout de même au rendez-vous ?
SM-Bien évidemment, nous avons un profond respect pour l'épreuve et mon groupe donnera tout pour s'imposer sur une pelouse qui sera certainement délicate. Je voudrai que nous abordions l'événement avec un certain détachement tout en espèrant qu'à l'instar de la saison passée cette compétition puisse nous servir de tremplin pour la suite de la saison de CFA2. Les performances en championnat focalisent mon attention car nous bâtissons notre projet dans la durée. D'ailleurs dès le week-end qui suivra, la réalité nous ramènera à une rencontre entre lorrains, contre Lunéville qui aura autant sinon plus d'importance à mes yeux.

Le groupe est donc armé pour répondre au défi
SM-Les 3 dernières saisons nous ont proposé 4 adversaires de Ligue 2 (Auxerre, Dijon, et Valenciennes par 2 fois), nous connaissons donc la valeur des équipes qui évoluent à ce niveau, tout en sachant que nous avons la capacité sur une rencontre de les perturber. Je dispose d'un effectif quasiment au complet même si je suis encore à la recherche de mon équipe type. Les joueurs sont très proches les uns des autres, il n'est pas facile d'établir une hiérarchie, mais j'ai mon schéma de jeu en tête et si nous sommes capables de faire abstraction du contexte, nous aurons à coeur de renouveler ce qui constituerait un très, très gros exploit. Je donne rendez-vous à note fidèle public qui pourra nous aider à nous sublimer, nous en aurons grandement besoin.

Source : Ligue Grand Est de Football

 

Commentaires

Davy Firmery et BRUNO TISON ont pronostiqué SFC Saison 2017-2018 environ 11 heures
U17-1 / US Forbach environ 14 heures
SFC vs FC MULHOUSE 1-0 1 jour
National 3 à la loupe : Lunéville avance avec humilité et 2 autres 1 jour
SFC Saison 2017-2018 : nouvelle journée 1 jour
1-0
SFC / FC MULHOUSE 1 jour
SFC / FC MULHOUSE : résumé du match 1 jour
0-11
ALLIANCE 2008 / U15-1 2 jours
ALLIANCE 2008 / U15-1 : résumé du match 2 jours
ALLIANCE 2008 / U15-1 2 jours
0-3
FR Haguenau (u15 InterRégional) / U17-1 2 jours
FR Haguenau (u15 InterRégional) / U17-1 : résumé du match 2 jours
SFC vs FC MULHOUSE 1-0 : nouvelles photos 3 jours
SFC vs FC MULHOUSE 1-0 3 jours
Yolande Bitsch, Romain TAILLEUR et Ced Hoy ont pronostiqué SFC Saison 2017-2018 4 jours

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC