1 754 231 visites 12 visiteurs

CDF : Tout le monde en bleu et blanc

20 janvier 2017 - 11:59

L’appel pour que la ville se pare de bleu et de blanc d’ici le 31 janvier prochain et le match de 16e de finale de la Coupe de France contre Niort est lancé ! Depuis hier matin, 27 des 33 panneaux d’affichage de la ville se sont mis aux couleurs du SFC. On y retrouve la photo de l’équipe au coup d’envoi du dernier match contre Reims, la fameuse et si désirée Coupe de France et un slogan : "En avant le SFC, Sarreguemines est fière de son équipe". La même affiche, tirée en plus petit format, a été copiée à 500 exemplaires et est actuellement diffusée par les services communication et sports de la mairie dans les différents commerces de la ville. Avec l’espoir que les magasins pavoiseront leurs vitrines en bleu et blanc.

Une campagne de communication, Marc Zingraff, adjoint au maire, tient à le préciser, qui n’a pas un coût exorbitant, tout étant réalisé en interne.

Recherche bénévoles

Les buts poursuivis sont multiples : créer une émulation, susciter une dynamique positive, mais aussi faire parler de Sarreguemines. « L’événement peut nous permettre de remédier à un déficit d’image de la ville », ajoute Marc Zingraff.

Mais il ne faudra pas seulement avoir l’esprit de supporters. « Nous avons aussi besoin de bénévoles pour donner un coup de main à préparer, assurer la billetterie, faire cuire les saucisses », rappelle Raoul Feuerstein, responsable de la communication au SFC.

Dame météo…

Reste une incertitude pour ce match programmé le 31 janvier : la météo. « A priori, les températures vont remonter la semaine prochaine », se rassure Jean-Michel Albertus, responsable du service des Sports à la ville. « Malgré tout, nous remettrons la bâche pour protéger la pelouse en place la semaine prochaine. Mais nous devrons sans doute moins chauffer. »

Il faudra adapter selon les variations du thermomètre.

Source : Le Républicain Lorrain
Crédit Photo : Thierry NICOLAS

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Très frustré et déçu pour les joueurs suite à cette défaite. Je ne suis pas persuadé que c’est l’équipe la plus méritante qui ait gagné samedi. Notre adversaire a frappé trois fois au but sur des erreurs individuelles de notre part et marqué par deux fois...  

Nous avons maîtrisé le ballon et aussi le match, surtout en deuxième mi-temps, mais nous manquons clairement de réussite dans les deux zones de finition... C’est cruel, car nous réalisons des prestations intéressantes collectivement mais les garçons ne sont pas récompensés sur le plan comptable...  

On va continuer à travailler pour retrouver la réussite. »

Sébastien MEYER, Coach SFC