1 651 644 visites 16 visiteurs

National 3 à la loupe : Le FC Mulhouse veut sa remontada

15 août 2017 - 10:28

Passé par l’Espanyol Barcelone, le patron du sportif mulhousien, Eric Descombes, a fait jouer ses contacts pour donner un accent espagnol au FCM, à l’image de l’entraîneur Carlos Inajeros. Une politique s’avérant pour le moment payante pour le club relégué en N3, qui a remporté sa troisième victoire de rang face au RC Besançon (2-1), ce samedi 5 août.

Entre la reprise du club par l’américain Gary Allen et la relégation en N3 après 11 ans de présence dans l’ex-CFA, le FC Mulhouse a vécu une saison 2016-2017 des plus agitées.

Forcément, l’été a été tout aussi mouvementé, avec le départ de 15 joueurs remplacés par 7 nouveaux, et surtout l’arrivée de Carlos Inajeros en provenance d’Espagne sur le banc. « Il y a un projet qui était intéressant et important, explique l’Ibère au sujet de son choix de rallier la cité du Bollwerk, un projet dans lequel nous avons la possibilité de progresser, que ce soit le club autant que moi-même ».

Effet immédiat : le Mulhouse 2017/2018 sera inspiré du style de jeu pratiqué de l’autre côté des Pyrénées, à base de jeu court et de circulation de balle.

Une recette gagnante lors de cette campagne de matchs amicaux, avec 3 victoires à la clef pour 2 défaites. « Je suis content du travail de l’équipe, les joueurs assimilent les concepts, poursuit le coach. On travaille pour ça tous les jours. Il y a beaucoup de choses positives, même si nous devons corriger certaines erreurs que nous ne devrions pas faire ».

Si la hiérarchie n’est pas définie au poste de gardien de but et que l’ancien havrais est en concurrence avec Adria Munoz, il y a moins de suspense aux avant-postes. C'est Alain Etamé, qui sera le fer de lance des Haut-Rhinois cette saison

La campagne des matches amicaux continue de redonner de la confiance à un club dont l’objectif de remontée est assumé. « C’est clair et net, on ne va pas se cacher, assure Eric Descombes, Directeur Sportif. On est descendu la saison dernière, on est là où on est, on joue le championnat pour retrouver celui dans lequel nous évoluions ces dernières saisons ».

Et à en croire le capitaine Malik M’Tir, les conditions sont réunies pour l’atteindre. « C’est un nouveau club. Que ce soit pour les jeunes ou pour nous, tout a radicalement changé. On est devenu un club professionnel ». Début de preuve samedi prochain au Stade de la Blies ?

Les matchs amicaux :

US Orléans (Ligue 2)  – FC Mulhouse : 5-1
FC Mulhouse – US Raon L’Étape (N2) : 2-0
FC Mulhouse – SAS Épinal (N2) : 2-0
FC Mulhouse – RC Besançon (N3)  : 2-1
FC Besançon (N3) – FC Mulhouse : 1-0

Les arrivées : 

Mouhameth Sané (Défenseur, AJ Auxerre II),
Hakim El Bounadi, (Défenseur, FC Saint-Louis/Neuweg),
Stefan Miloslavljevic (Gardien, Le Havre AC)
Adria Munoz (Gardien, FC Whitehawk, Angleterre)
Xavi Puerto (Milieu, UE Cornella, Espagne),
Jason Kouassi (Milieu, SV Solvay Freiburg, Allemagne),
Ramon Marimon (Défenseur, FC Whitehawk, Angleterre).

Source : Ligue Grand Est de Football

Commentaires

Stéphane GENVO est devenu membre environ 5 heures
3-3
US FORBACH / SFC2 1 jour
US FORBACH / SFC2 : résumé du match 1 jour
Paroles de coach #5 1 jour
Reprise des repas mensuels au SFC ! et 2 autres 1 jour
Cyrille Priester, Yolande Bitsch et 4 autres personnes ont pronostiqué SFC Saison 2017-2018 2 jours
2-3
FAREBERSVILLER 05 U. / U13-1 3 jours
FAREBERSVILLER 05 U. / U13-1 : résumé du match 3 jours
SFC3 vs Football Club Rohrbach Bining (2-2) : nouvelles photos 3 jours
SFC3 vs Football Club Rohrbach Bining (2-2) et 2 autres 3 jours
SFC 2 vs RS MAGNY ( 3-2 ) : nouvelles photos 3 jours
SFC vs EPERNAY RC ( 0-1) : nouvelles photos 3 jours
SFC Saison 2017-2018 : nouvelle journée 4 jours
3-2
SFC2 / MAGNY 4 jours
SFC2 / MAGNY : résumé du match 4 jours

PAROLES DE COACH

"Nous sommes actuellement dans une période difficile. Les garçons ne sont pas suffisamment impliqués dans le projet collectif et ne sont pas agressifs aussi bien à l’entraînement qu’en match.  

De même, je suis déçu que les anciens joueurs ne soient plus garants de « l’esprit SFC » qui existe depuis que je suis au Club. Ils se sont endormis sur leurs acquis et il va devenir urgent de remette le bleu de chauffe aussi bien en match qu’à l’entraînement car les garçons sont trop loin de leur niveau de performance habituel. »  

Sébastien MEYER, coach SFC