1 820 732 visites 10 visiteurs

National 3 à la loupe : Biesheim démarre !

25 août 2017 - 11:00

Avec une semaine de décalage sur les autres équipes du groupe, l’ASC Biesheim fera son entrée dans la compétition de National3 ce samedi à l’occasion d’un déplacement à Pagny-sur-Moselle, premier leader de la saison.

Cette semaine de décalage aura au moins eu un avantage. Biesheim a pu préparer ses rencontres, trois en une semaine (déplacement à Pagny, réception de Mulhouse dès mercredi puis celle de la réserve du Racing samedi prochain). « Comme nous étions exempts, nous avons pu superviser nos adversaires à venir et mettre ce lundi toutes les informations en commun », explique Hervé Milazzo, le coach rhénan.

Cette saison encore, Biesheim tentera d’accrocher le maintien. « Comment pourrait-il en être autrement dans ce groupe à quinze avec un relégué de l’ex-CFA et quatre réserves de club pros, sachant que quatre équipes descendront en fin de saison ? », interroge l’ancien pro du FC Mulhouse et de Grenoble. « Je signerais bien tout de suite pour un classement conforme à celui de la saison dernière, à la 10e place ».

Six joueurs sont arrivés au sein de l’effectif rhénan, des joueurs qui se connaissaient pour la plupart mais qui ont aussi pu souder les liens à l’occasion d’un week-end de cohésion. L’heure de vérité sonnera ce samedi avec un déplacement chez des Pagnotins auteurs d’une première sortie très convaincante sur la pelouse d’Erstein. Début de ce que Biesheim estime être une « saison charnière », celle du cinquantenaire du club qui aspire à un maintien plus serein cette saison, et qui rêve aussi d’un joli parcours en Coupe de France.

Source : Ligue Grand Est de Football

Commentaires

PAROLES DE COACH

" Enfin mes joueurs sont récompensés! Après 6 matches sans victoire (mais avec du contenu), ils ont enfin récolté les trois points. En plus la manière était une fois de plus présente. Je regrette juste le manque de réalisme dans la finition qui nous empêche de tuer le match plus tôt et de gagner le match avec un score un peu plus lourd. Mais je retiens surtout la victoire qui, j'espère, en appellera d'autres... Dans ce championnat illisible avec les matches en retard, nous sommes dans l’obligation de faire une série. Nous avons 15 jours pour récupérer les blessés et préparer la réception de Luneville. "   Sébastien MEYER, coach SFC