1 820 731 visites 12 visiteurs

National 3 à la loupe : Prix les Mézières, l'heure de la confirmation ?

28 août 2017 - 13:19

Nouvel entraîneur, quelques nouveaux joueurs, mais une ambition identique. Les Ardennais de Prix-les-Mézières reprennent ce samedi le championnat avec l’objectif de faire aussi bien que la saison dernière.

« Physiquement, nos joueurs seront prêts pour samedi », indique Teddy Pellerin. A 42 ans, le nouveau coach de Prix-les-Mézières sait de quoi il parle. L’ancien préparateur physique de Sedan et de la sélection sénégalaise a fait passer des tests dignes du foot pro à ses joueurs. Mais l’ancien adjoint de Fouzari sait aussi que la 2e année d’un promu est souvent la plus délicate à négocier, surtout avec le début de saison qui attend les Pirisiens : Haguenau dès ce samedi, Sarre-Union, Pagny/Moselle, Mulhouse et la réserve du Racing Club de Strasbourg, soit de gros clients d’entrée de jeu.

« On sera vite fixé », affirme Teddy Pellerin qui sait aussi qu’il va devoir, pour sa première en tant que coach principal, composer avec un groupe qui a été amputé de quelques éléments notoires de l’équipe qui avait terminé sa saison à la 6e place en championnat après avoir disputé un 16e de finale de Coupe de France. Bon nombre des cadres sont partis ou n’ont pas donné signe de vie comme Marcus Mokaké, l’homme aux 257 matchs de Ligue2. Pour les remplacer, Teddy Pellerin a fait le choix de l’expérience mais tentera aussi quelques paris. Prix attend encore un attaquant pour remplacer Abdul Bila. Son arrivée semble imminente.

Source : Ligue Grand Est de Football

Commentaires

PAROLES DE COACH

" Enfin mes joueurs sont récompensés! Après 6 matches sans victoire (mais avec du contenu), ils ont enfin récolté les trois points. En plus la manière était une fois de plus présente. Je regrette juste le manque de réalisme dans la finition qui nous empêche de tuer le match plus tôt et de gagner le match avec un score un peu plus lourd. Mais je retiens surtout la victoire qui, j'espère, en appellera d'autres... Dans ce championnat illisible avec les matches en retard, nous sommes dans l’obligation de faire une série. Nous avons 15 jours pour récupérer les blessés et préparer la réception de Luneville. "   Sébastien MEYER, coach SFC