2 128 768 visites 61 visiteurs

National 3 : Amnéville va savoir ...

20 septembre 2017 - 09:03

Alors qu’ils viennent à peine de débuter leur saison en Régional 1, les Amnévillois devraient savoir, ce mercredi, s’ils intègrent finalement le National 3. C’est dans les bureaux de la Fédération française que tout va se décider.

Pour Amnéville, l’objectif initial, ce mercredi soir face au leader naborien, était « de confirmer la belle victoire à Thaon », obtenue ce week-end. Au lieu de ça, les hommes de Cédric Léonard feront l’impasse sur cette cinquième journée de Régional 1, qui aurait dû être leur troisième match de championnat.

Un report annoncé ce mardi, en milieu d’après-midi, par la commission sportive de la Ligue du Grand Est de football et motivée par une énième incertitude entourant l’avenir du club amnévillois qui s’était vu refuser la montée en National 3 pour des raisons financières. L’affaire devrait (enfin) trouver son épilogue, selon la LGEF, ce mercredi matin dans les bureaux de la Fédération française de football. Soit près d’un mois après la dernière décision de la commission d’appel de la DNCG qui avait refusé la montée en National 3 au CSOA.

La FFF va, en effet, étudier l’avis favorable rendu ce mardi par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), qui n’a, faut-il le rappeler, qu’un avis consultatif. Autrement dit, les hommes du président François Ventrici devraient savoir s’ils poursuivent leur aventure en championnat régional ou s’ils montent d’un échelon comme ils l’avaient mérité sur le terrain la saison dernière.

« C’est un truc de fou »

« Après tout ce qui s’est passé ces dernières semaines, je me refuse de croire à quoi que ce soit. On ne croit que ce qu’on voit , lâche, un brin fataliste, Cédric Léonard. Franchement, c’est un truc de fou. On s’est tous remis dans la tête qu’on repartait pour un tour en Régional 1 avec la ferme intention de prouver qu’on pouvait créer l’exploit malgré la tempête qu’on vient de traverser. L’exploit, c’est-à-dire regagner notre place en National 3 grâce à nos résultats. On reste d’ailleurs sur deux succès dont un très probant à Thaon (3-1) le week-end dernier. »

« Je n’ai plus envie d’être trop enthousiaste , souligne François Ventrici. Il y a eu tellement de rebondissements. Franchement, ce n’est pas facile à gérer. » À tel point que ce mardi, le dirigeant amnévillois prônait la discrétion auprès de ses joueurs afin de ne pas les perturber à nouveau.

Des joueurs qui comptent désormais trois matches de retard en Régional 1 et qui pourraient en accuser la bagatelle de cinq en cas d’intégration en National 3. « Quoi qu’il arrive, gérer notre calendrier va être un véritable casse-tête », souffle un Cédric Léonard visiblement dépité par cette pénible et longue affaire. Loin, bien loin des terrains…

Source : Le républicain Lorrain

Commentaires

PAROLES DE COACH

"J’espère que notre saison est lancée grâce à cette victoire à Mulhouse. Plus que la victoire, je suis content du visage qu’a montré mon équipe. De l’organisation, de l’intensité, du jeu, des occasions, de la solidarité, etc, beaucoup d’ingrédients étaient présents dans cette rencontre.

Cela fait plaisir car ça faisait un certain temps que j’attendais de (re)voir mon équipe.
Je regrette toutefois le manque récurrent de réussite devant le but car le score aurait dû être largement plus lourd en notre faveur.
On retient néanmoins le positif en espérant que mon équipe soit DURABLEMENT de retour. Réponse dès ce week-end en Coupe de France"

Sébastien MEYER, coach SFC