2 036 745 visites 10 visiteurs

Régional1 : Les favoris des coachs

9 mars 2018 - 09:47

La course au National 3 est encore longue et périlleuse. Mais la plupart des coachs du Grand Est ont déjà une idée précise des favoris en Alsace, Lorraine et Champagne/Ardenne. Tour d’horizon.

En Alsace, le championnat est loin d’être décanté avec quatre points à peine qui séparent le leader actuel, l’ASIM, du 4e, Obermodern, même le classement attend la régularisation des matchs en retard. En attendant, plus de 40% des coachs alsaciens font de Vauban le favori du championnat.. Et cn’est une surprise pour personne. Vauban ne le cache pas non plus, l’ambition est de réintégrer le National 3 dès cette année. Son statut de favori ne lui fait pas peur. Malgré leur 3ème place, les Pierrots comptabilisent déjà 29 points après 13 journées. Younes Zaari, coach de Kronenbourg livre la force de cette équipe : « Vauban peut compter sur un groupe étoffé avec des joueurs d’expériences et de qualités pouvant répondre aux ambitions du club ». Derrière les Strasbourgeois, c’est l’ASIM qui est la plus souvent citée. La meilleure attaque du championnat a marqué certains esprits et près de 30% des entraîneurs en font le favori. Qui de mieux placé que Roger Schirck, président de l’ASIM, pour parler de son équipe ? Ce dernier affirme que ses joueurs ont pris conscience qu’une opportunité se présentait à eux : « La montée en National 3 va se jouer sur les faux pas, qui ne seront plus acceptables pour nous, on en a déjà trop laissé derrière nous. Les garçons ont pris conscience qu’il existait une chance de pouvoir monter, à eux de la saisir ». Le président d’Hagenthal, Alain Lang, affirme même que ce sera l’équipe qui marquera le plus de buts qui pourra avoir la chance de pouvoir monter en National 3 : « Quand nous voyons la manière dont joue l’ASIM, on est en droit de dire que celui qui ne ferme pas le jeu et qui marque le plus de buts à plus de chances de pouvoir postuler au National 3». Leader durant toute la phase aller, Soleil Bischheim n’est favori que pour 15% des coachs . C’est le cas de Vincent Milliet, l’entraîneur d’Hégenheim. « Soleil Bischheim possède une belle profondeur d’équipe avec plusieurs joueurs pour toutes les lignes, le recrutement a été important et leur permet aujourd’hui de pouvoir bousculer le grand favori Vauban ».

David contre Goliath ?


En Champagne/Ardenne c’est un match à deux qui se préparent. D’un côté le FC Agglo.Troyenne, de l’autre une étonnante équipe de St-Mesmin qui fait de la résistance. Rien de surprenant à ce que 80% des coachs et présidents pensent que cette année est faite pour le FCAT. Mohamed Lamine Faty, entraîneur du RCS Chapelle, ne manque pas de le souligner : « Le FCAT est programmé pour la montée, avec une équipe de qualité mêlant expérience et talent. Avec un entraîneur, Jean-Louis Montero, qui sait parfaitement ce qu’il doit faire ». L’entraîneur de Reims Ste Anne, Guillaume Richard, ajoute même que les confrontations directes auront un impact sur le championnat : « La montée va se jouer sur la capacité à gagner les matchs importants, dont le FCAT – ST Mesmin du dimanche 18 mars, qui permettra d’en savoir plus sur la suite du championnat ». Du côté des pronostics, 1 entraîneur sur cinq voit le St Mesmin de Stéphane Saugy faire le casse du siècle. Et Jean-Louis Montero, l’entraîneur du FCAT, n’est pas le dernier à souligner les qualités de ses voisins aubois : « C’est une bande de copains se connaissant tous maintenant depuis 5-6 ans, ils se tirent tous vers le haut, ils ont un état d’esprit irréprochable. Ils n’ont rien à perdre alors ils jouent tous les matchs à fond ». Pour maintenir la pression sur le leader, le coach de St Mesmin, Stéphane Saugy connaît exactement la recette, pour pouvoir encore croire un peu plus en sa bonne étoile : « Pour pouvoir monter en National 3, la régularité dans les matchs va être importante, avec un parcours presque irréprochable à domicile. L’état d’esprit du groupe et la remise en question chaque dimanche sont important, il ne faut pas se croire trop beaux ou avoir trop de confiance à un moment donné du championnat ».

Thaon favori pour la montée et le titre


Pour les coachs et présidents lorrains interrogés, Thaon sonne comme une évidence. Deux tiers d’entre eux pensent que les Vosgiens gagneront le titre et évolueront l’année prochaine en National 3. Mais pour quelles raisons ? Le coach de Jarville, Alain Rigole nous livre sa réponse : « Thaon va gagner le titre et monter en National 3 car les joueurs ont beaucoup d’expériences et de vécu. Le coach de Thaon a aussi beaucoup de responsabilité, son expérience permettra à coup sûr de motiver les joueurs ». L’expérience semble être un facteur primordial dans la course au titre et à la montée en National 3, mais l’entraîneur de METZ A.P.M, Romain Perfetto, appuie sur un facteur tout aussi important : « le National 3, c’est un autre monde, il faut être bon dans toutes les lignes. Thaon est particulièrement efficace dans le secteur défensif, ils sont très solides, prennent très peu de buts ». Avoir un bloc équipe compacte dans ce championnat est primordial, mais Alexandre Luthardt, coach de Forbach indique que le championnat cette année est très ouvert et disputé : « Le championnat est assez ouvert, tout le monde peut battre tout le monde, la régularité va payer en fin de championnat, les équipes de haut de tableau devront gagner les confrontations directes, mais les matchs contre les équipes du bas de classement luttant pour le maintien seront encore plus intenses, à eux de trouver la motivation et la détermination nécessaire ». Leader actuel mais qui ne pourra pas accéder quoi qu’il arrive, la réserve de Sarreguemines n’est pas le favori désigné par les autres équipes en lice. Sauf, et c’est un paradoxe, par le dauphin actuel des Sarregueminois, St-Avold. Zouhir Salah-Eddine, coach de St Avold, explique que Sarreguemines reste une équipe à prendre au sérieux : « Sarreguemines a les moyens d’aller au bout. Je ne pense pas que les joueurs de cette équipe seront démotivés, bien au contraire, avec la richesse de l’effectif, notamment dans sa profondeur, ils ont largement de quoi faire pour dominer le championnat ». Zouhir Salah Eddine n’oublie pas non plus son équipe : « On est bien placé pour le moment, jouer les troubles fêtes ne nous dérangerait pas. Pour prétendre au National 3, la régularité ne sera clairement pas en option ».

Source : Ligue Grand Est de Football

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 9 Dirigeants
  • 17 Entraîneurs
  • 3 Arbitres
  • 27 Joueurs
  • 123 Supporters