2 135 638 visites 23 visiteurs

Régional 1 : le SFC en arbitre !

22 avril 2018 - 11:50

Salah Bekhada vit sa troisième saison à la tête de la réserve de Sarreguemines. Sans doute la plus passionnante. À cinq journées de la fin, le SFC est en tête de Régional 1. Mais l’entraîneur et ses joueurs ne peuvent pas monter. L’équipe fanion étant déjà en National 3, la B va donc regarder Saint-Avold (2e ) et Thaon (3e ) s’écharper pour l’accession.

Dans un costume d’arbitre « pas toujours simple » à enfiler mais que les Sarregueminois comptent bien porter le plus sérieusement possible. Saint-Avold peut en témoigner : début avril, le SFC est allé s’imposer sur le terrain du voisin naborien (2-1). Et dimanche, c’est Thaon qui débarque au stade des Faïenceries ! « On a battu Saint-Avold et on essayera d’en faire autant contre Thaon. On ne peut rien nous reprocher. On joue le jeu et on ne fera de cadeau à personne », promet Bekhada, qui, pour autant, ne cache pas sa petite préférence pour Saint-Avold, où il a tout connu. « On est leur meilleur allié. Quand on les a battus, certains joueurs m’ont dit : j’espère que vous en ferez autant contre Thaon. »

Objectif première place

S’ils jouent « sans pression », puisque le maintien, l’ambition initiale, est atteint depuis longtemps, les Sarregueminois se sont fixé un objectif qui devrait les tenir en haleine jusqu’au terme de la saison : « Finir premiers ». « Même si on ne peut pas monter, finir champion de R1, ce n’est pas rien », assure l’entraîneur. « Et c’est surtout l’année ou jamais. L’an prochain, avec toutes les descentes de National 3, ce sera plus compliqué. »

Certains joueurs peuvent aussi être amenés à prêter main-forte à l’équipe première. Pour cela, ils n’ont d’autre choix que de se montrer en réserve. C’était le cas de Florian Hesse et Fahdi Redjam qui ont participé à la victoire contre Lunéville, mercredi en N3, après avoir joué en R1 contre Jarville, dimanche dernier. « Il y a une vraie émulation au sein du club. Les joueurs sont concernés, ils donneront tout jusqu’au bout. »

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Comme je l’avais annoncé toute la semaine à mes joueurs, nous sommes tombés sur une très bonne équipe d’Achen qui nous a posé des problèmes. J’ai longtemps hésité à laisser des garçons au repos (Wengert, Adebayo, Coignard, Dekoun, Mohammed, Steininger plus M’Barki sur le banc), mais j’ai confiance en l’ensemble de mon groupe et notamment en certains joueurs qui avaient eu moins de temps de jeu en N3 depuis le début de saison.

Même si je n’ai pas apprécié la prestation d’ensemble dans le contenu, l’expérience que j’ai de la Coupe de France me dit que le plus important dans cette compétition est d’être dans le chapeau au tour suivant. Nous sommes souvent passés par des trous de souris avant de faire des exploits. Il faut faire preuve d’humilité dans cette compétition, car les petites équipes n’existent pas. Nous sommes bien placés pour en parler.Bravo à l’équipe d’Achen qui devrait jouer au niveau supérieur l’an prochain si elle répète ce type de prestation.

Enfin, L’ensemble du club souhaite dédier la qualification à Freddy, notre cuistot, qui nous a quittés dans la nuit de vendredi à samedi, quelques heures seulement après avoir régalé une quarantaine de convives au stade de la Blies. On ne t’oubliera pas Freddy! Merci pour tout... »

Sébastien MEYER, coach SFC