2 036 750 visites 10 visiteurs

Un joueur du SFC dans l'équipe type des meilleurs amateurs en Coupe de France

8 mai 2018 - 13:25

Ils ont réussi des exploits mémorables avec Calais, Carquefou ou Chambéry : découvrez l'équipe type des joueurs amateurs qui ont brillé en Coupe de France proposée par le journal L'Equipe.

GARDIEN DE BUT - Matthieu Pichot (Les Herbiers 2018) 

Formé à Laval, le gardien herbretais (28 ans) est l'un des grands artisans du parcours de son équipe cette saison. Parfois impulsif auprès de ses partenaires, ce fan de football italien et plus particulièrement de l'AS Rome a surtout été décisif à Auxerre (L2) en huitièmes de finale en détournant un penalty dans le cours du jeu (3-0 score final) et face à Lens (L2) en quarts en stoppant deux tirs au but (0-0, 4-2 aux t.a.b.). Ses prestations peuvent lui permettre de rêver d'un avenir en Ligue 2 dès cet été.

LATERAL DROIT - Cédric Vanoukia (Quevilly 2010 et 2012) 

Capitaine de l'équipe de France de 16 à 19 ans puis descendu jusqu'en CFA avec La Vitréenne (2006-2008), Cédric Vanoukia retrouva la lumière avec deux campagnes au sein de l'US Quevilly : une demi-finale contre le PSG en 2010 et la grande finale perdu contre Lyon (1-0) en 2012.

 DÉFENSEUR CENTRAL - Réginald Becque (Calais 2000)

L'image où il brandit la Coupe de France avec le capitaine Nantais Mickael Landreau restera longtemps dans les mémoires. Il fut l'un des hommes clés d'une campagne dont la résonnance en France fut incroyable. Avec deux matches d'anthologie contre Strasbourg (2-1) en quart de finale et surtout contre Bordeaux en demi-finale et une qualification en prolongation (3-1 a.p.) 

DÉFENSEUR CENTRAL - Rodéric Filippi (GFC Ajaccio 2012)

Agé alors de 23 ans, le défenseur central sera, avec Louis Poggi, le deuxième joueur à connaître cette aventure : la montée en Ligue 2 qui suivit et deux saisons plus tard, l'arrivée du Gazélec en première division (2015-2016). 

LATÉRAL GAUCHE : Salim Bengriba (Chambéry, 2011) 

Il était l'un des joueurs-cadres à l'époque et l'un des relais privilégiés de David Guion, l'entraîneur. Celui qui dirige aujourd'hui le Stade de Reims en avait aussi fait son capitaine. Plus près de nous, avec Grenoble, Salim Bengriba égalisa contre l'OM (6 janvier 2015) à la 120e minute pour se diriger vers une séance de tirs au but victorieuse.

 MILIEU DÉFENSIF - Sébastien Flochon (Les Herbiers 2018) 

Le capitaine des Vendéens (25 ans) est un mordu de football qui se verrait bien devenir entraîneur à l'issue de sa carrière. Celle-ci a débuté à Lyon, auprès de Samuel Umtiti, son grand copain qui l'a récemment invité à assister à la finale de la Coupe du Roi entre le Barça et le Séville FC (5-0). Au poste de milieu défensif ou de relayeur, il facilite les sorties de balle de son équipe et sait aussi se projeter vers l'avant, comme à Auxerre, où il avait inscrit le troisième but de son équipe. 

MILIEU DÉFENSIF - Omar Belbey (Nîmes 1996)

 Lors de la finale face à l'AJ Auxerre, déjà sacré champion de France, on se souvient surtout de la joie intense du milieu de terrain nîmois sur son ouverture du score d'une frappe du gauche au ras du poteau des buts de Lionel Charbonnier (25e). 

MILIEU OFFENSIF - Sébastien Le Paih (Carquefou 2008)

Son but, à trois minutes de la fin du match, le 3 février 2008, qualifiait Carquefou pour les huitièmes de finale en éliminant Nancy (2-1). Un peu plus d'un mois plus tard, le 19 mars, il délivrait une magnifique passe décisive avec une aile de pigeon en profondeur pour Idrissa N'Doye dont le but face à l'OM envoyait Carquefou en quarts. Où le PSG mettra fin à l'aventure (1-0). 

MILIEU OFFENSIF - Emmanuel Vasseur (Calais 2000)

Pur produit de la formation calaisienne, le meneur de jeu, véritable poids plume et au pied gauche magique, restera l'une des figures marquantes de l'épopée nordiste.

ATTAQUANT - Hassan M'Barki (Sarreguemines, 2016 et 2017)

En deux saisons (2016 et 2017), son audace et son talent, à presque trente ans, ont fait merveille avec Sarreguemines. Il fut dans cette période une véritable bête noire pour les clubs de Ligue 2 qu'il a affrontés (Dijon, Valenciennes à deux reprises et Reims) en inscrivant sept buts.

 ATTAQUANT - Assia Yahia-Bey (Chambéry, 2011)

International de futsal très connu dans la région grenobloise, il était passé très près de signer dans un club pro, à Grenoble notamment. Meneur dans le jeu et au sein du vestiaire, il fut la grande révélation de la campagne des Savoyards (éliminations de trois L1 d'affilée) avec aussi ce but mémorable et décisif contre Sochaux en huitièmes de finale.

 

Source : L'Equipe

Commentaires

Alexandre Beck 8 mai 2018 14:53

Je pense que Saïd Idazza joueur et bête noir de Concarneau mérite également d'être parmi de c'est joueur

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 9 Dirigeants
  • 17 Entraîneurs
  • 3 Arbitres
  • 27 Joueurs
  • 123 Supporters