2 135 636 visites 22 visiteurs

National 3 : un derby décisif ?

12 mai 2018 - 09:21

Mal en point en National 3, la réserve du FC Metz se déplace ce week end dans une derby explosif : le messin doivent s'imposer s'ils espèrent encore se maintenir

Dimanche dernier, la réserve a loupé une belle occasion de se relancer dans la lutte pour le maintien en National 3. Malgré le doublé de Bilal Hadraoui, les Messins se sont inclinés face à Troyes (2-4) et ont fortement compromis leur avenir. Les voici 11es  et premiers relégables à deux journées de la fin du championnat. Leur destin n’est plus vraiment entre leurs mains.

Ce samedi, ils n’auront pas vraiment le choix : il faut gagner à Nancy, tout en espérant qu’Epernay et Amnéville ne s’imposent pas dans le même temps. En plus d’être un derby, le match de ce week-end sonne donc comme le tournant de la saison. Cela fait tout de même beaucoup de « si » pour les Messins…

« Tout faire pour sauver l’équipe »

La réserve pourra compter sur la présence de Beunardeau, Thill et Larrière, notamment, pour ce match crucial. Youssef Maziz sera aussi de la partie. Lui reste persuadé que le maintien est possible. « On sait qu’on doit espérer un mauvais résultat d’Epernay et Amnéville mais c’est aussi à nous d’aller gagner à Nancy en premier lieu. Il reste deux matches, on va tout faire pour sauver l’équipe. »

En première partie de saison, le derby avait été remporté par les Nancéiens. De quoi surmotiver le capitaine grenat, buteur à l’aller. « C’est un derby, on doit le remporter. On a aussi un sentiment de revanche mais on est surtout axé sur le fait de se maintenir. »

Complimenté en conférence de presse par Frédéric Hantz hier, le jeune milieu offensif aurait également pu postuler à une place dans le groupe retenu pour le déplacement des pros à Amiens. « Forcément, jouer en Ligue 1, pour un jeune comme moi de 20 ans, est quelque chose dont on a tout le temps envie. Mais je sais d’où je viens, la réserve est dans une mauvaise position donc mon objectif principal est de sauver l’équipe », conclut-il. Avant la signature du premier contrat professionnel que le club lui propose ? « C’est encore en négociations. »

Source : Le Républicain Lorrain

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Comme je l’avais annoncé toute la semaine à mes joueurs, nous sommes tombés sur une très bonne équipe d’Achen qui nous a posé des problèmes. J’ai longtemps hésité à laisser des garçons au repos (Wengert, Adebayo, Coignard, Dekoun, Mohammed, Steininger plus M’Barki sur le banc), mais j’ai confiance en l’ensemble de mon groupe et notamment en certains joueurs qui avaient eu moins de temps de jeu en N3 depuis le début de saison.

Même si je n’ai pas apprécié la prestation d’ensemble dans le contenu, l’expérience que j’ai de la Coupe de France me dit que le plus important dans cette compétition est d’être dans le chapeau au tour suivant. Nous sommes souvent passés par des trous de souris avant de faire des exploits. Il faut faire preuve d’humilité dans cette compétition, car les petites équipes n’existent pas. Nous sommes bien placés pour en parler.Bravo à l’équipe d’Achen qui devrait jouer au niveau supérieur l’an prochain si elle répète ce type de prestation.

Enfin, L’ensemble du club souhaite dédier la qualification à Freddy, notre cuistot, qui nous a quittés dans la nuit de vendredi à samedi, quelques heures seulement après avoir régalé une quarantaine de convives au stade de la Blies. On ne t’oubliera pas Freddy! Merci pour tout... »

Sébastien MEYER, coach SFC