2 140 279 visites 16 visiteurs

SFC : Un pôle performance qui porte bien son nom

17 juin 2018 - 15:02

En quatre saisons, l’équipe C du Sarreguemines FC a connu trois entraîneurs. Vincent Mayer, 40 ans, Davy Firmery, 37 ans, et Fabien Panetta, 58 ans, tous anciens du club. Les deux premiers ont évolué avec l’équipe première en DH. Tous les trois ont connu un parcours de joueur ou d’entraîneur dans des clubs de la région avant de revenir dans leur club de cœur. Ce parcours de l’équipe C s’inscrit dans un projet sportif d’ensemble élaboré voici 5 ans par les dirigeants du SFC et le staff technique dirigé par Sébastien Meyer.

« Une équipe C, c’est donner du temps de jeu aux plus anciens, à ceux qui reviennent de blessure et de faire jouer tout le monde quand on a un effectif de 40 joueurs. Cela donne de la cohésion, et permet de maintenir la forme et de garder une qualité de jeu », commente le président Marie. « Quand on joue en équipe C en 1re  division, on n’est pas dans du bas de gamme. »

Au sein du Pôle performance sont réunis les seniors de N3, de R1, de R3 et les U19. Cette saison, sous la férule de Sébastien Meyer, qui a décidé de prolonger l’aventure, la SFC va disputer sa 6e  saison consécutive en National 3, une autre réelle performance. Sans oublier le magnifique résultat de l’équipe B entraînée par Momo Bekhada puisqu’elle s’est classée 3e  en Régional 1. Quant à l’équipe des U19, elle disputera le championnat de Division d’honneur. Ce joli tir groupé permet en tout cas à Sarreguemines d’avoir ses trois équipes seniors en N3, R1 et R3. Le seul club lorrain à atteindre un niveau aussi élevé avec Épinal (N2).

Source : Le Républicain Lorrain

Crédit photo : Comm'SFC

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Comme je l’avais annoncé toute la semaine à mes joueurs, nous sommes tombés sur une très bonne équipe d’Achen qui nous a posé des problèmes. J’ai longtemps hésité à laisser des garçons au repos (Wengert, Adebayo, Coignard, Dekoun, Mohammed, Steininger plus M’Barki sur le banc), mais j’ai confiance en l’ensemble de mon groupe et notamment en certains joueurs qui avaient eu moins de temps de jeu en N3 depuis le début de saison.

Même si je n’ai pas apprécié la prestation d’ensemble dans le contenu, l’expérience que j’ai de la Coupe de France me dit que le plus important dans cette compétition est d’être dans le chapeau au tour suivant. Nous sommes souvent passés par des trous de souris avant de faire des exploits. Il faut faire preuve d’humilité dans cette compétition, car les petites équipes n’existent pas. Nous sommes bien placés pour en parler.Bravo à l’équipe d’Achen qui devrait jouer au niveau supérieur l’an prochain si elle répète ce type de prestation.

Enfin, L’ensemble du club souhaite dédier la qualification à Freddy, notre cuistot, qui nous a quittés dans la nuit de vendredi à samedi, quelques heures seulement après avoir régalé une quarantaine de convives au stade de la Blies. On ne t’oubliera pas Freddy! Merci pour tout... »

Sébastien MEYER, coach SFC