2 130 499 visites 53 visiteurs

Paroles de coach #10

"Je suis évidemment satisfait de la qualification même si je suis lucide sur la prestation. Se qualifier une deuxième fois consécutivement pour le 7ème tour de la Coupe de France n'est pas une performance anodine. Néanmoins, si on veut espérer accrocher ou battre les grosses écuries que nous allons affronter dans les semaines qui viennent, en championnat ou en coupe, nous devrons hausser notre niveau de jeu aussi bien individuellement que collectivement. Sur le match en lui-même, j'ai apprécié la réaction lorsque nous étions menés au score. Je suis content que les trois derniers buts aient été marqués par des joueurs sortis du banc, ce qui prouve la valeur de mon groupe, ainsi que son état d'esprit. Mais j'espère qu'à l'avenir, on saura être plus dans l'action que dans la réaction."

Sébastien MEYER , coach SFC


Résultats du week end :
SFC vs FC Lunéville 5-3 après prolongation

PAROLES DE COACH

« Comme je l’avais annoncé toute la semaine à mes joueurs, nous sommes tombés sur une très bonne équipe d’Achen qui nous a posé des problèmes. J’ai longtemps hésité à laisser des garçons au repos (Wengert, Adebayo, Coignard, Dekoun, Mohammed, Steininger plus M’Barki sur le banc), mais j’ai confiance en l’ensemble de mon groupe et notamment en certains joueurs qui avaient eu moins de temps de jeu en N3 depuis le début de saison.

Même si je n’ai pas apprécié la prestation d’ensemble dans le contenu, l’expérience que j’ai de la Coupe de France me dit que le plus important dans cette compétition est d’être dans le chapeau au tour suivant. Nous sommes souvent passés par des trous de souris avant de faire des exploits. Il faut faire preuve d’humilité dans cette compétition, car les petites équipes n’existent pas. Nous sommes bien placés pour en parler.Bravo à l’équipe d’Achen qui devrait jouer au niveau supérieur l’an prochain si elle répète ce type de prestation.

Enfin, L’ensemble du club souhaite dédier la qualification à Freddy, notre cuistot, qui nous a quittés dans la nuit de vendredi à samedi, quelques heures seulement après avoir régalé une quarantaine de convives au stade de la Blies. On ne t’oubliera pas Freddy! Merci pour tout... »

Sébastien MEYER, coach SFC