1 946 387 visites 6 visiteurs

Paroles de coach #3

Paroles de coach du 7 Septembre 2016

"La prestation à Illzach a été indigeste et notre défaite est logique. Je l'avais annoncée aux joueurs toute la semaine à l'entraînement car j'avais ressenti un relâchement inhabituel qui n'avait pas lieu d'être car, malgré nos victoires, nos premières prestations étaient loin d'être abouties. Nous avons manqué de tout mais surtout d'humilité. Illzach n'a que eu besoin d'attendre nos erreurs pour nous contrer et nous punir à domicile... Un comble! Une remise en question de l'ensemble du groupe est nécessaire."
Sébastien MEYER, coach SFC

2-1
SFC3 / LEMBERG ST LOUIS FC environ 8 heures
SFC3 / LEMBERG ST LOUIS FC : résumé du match environ 8 heures
7-2
SFC2 / EPINAL S A S environ 10 heures
SFC2 / EPINAL S A S : résumé du match environ 10 heures
0-6
JARVILLE JEUNES / U19-1 environ 11 heures
JARVILLE JEUNES / U19-1 : résumé du match environ 11 heures
0-1
HEILLECOURT E.S. / U17-1 environ 20 heures
HEILLECOURT E.S. / U17-1 : résumé du match environ 20 heures
3-3
NEUFGRANGE SILTZHEIM / U13-2 1 jour
NEUFGRANGE SILTZHEIM / U13-2 et NEUNKIRCH AS / U19-2 : résumés des matchs 1 jour
2-0
NEUNKIRCH AS / U19-2 1 jour
4-3
U15-2 / COCHEREN ROSBRUCK 1 jour
U15-2 / COCHEREN ROSBRUCK : résumé du match 1 jour
2-1
U15-1 / JARVILLE 1 jour
U15-1 / JARVILLE : résumé du match 1 jour

PAROLES DE COACH

« La victoire contre Pagny valide définitivement notre maintien. Le SFC jouera pour la sixième année consécutive en National 3 et c’est le principal!

L’objectif est atteint et il faut s’en réjouir tant le championnat a été difficile cette année. Quand je vois les équipes qui vont descendre ou se battent encore pour ne pas descendre, il faut le savourer.

Si on m’avait dit lors de la trêve hivernale qu’on aurait été maintenu à une journée de la fin, j’aurais signé des deux mains! Je tiens à féliciter tous les acteurs de ce maintien.

Maintenant on va aller à Mulhouse pour prendre du plaisir et pour finir à la plus haute place possible. Une place dans le top 5 serait magnifique... Et ensuite on pensera à la suite... »

Sébastien MEYER, coach SFC