1 946 399 visites 8 visiteurs

Paroles de coach #3

Paroles de coach du 6 Septembre 2017  

« Nous sommes forcément déçus par cette semaine « professionnelle ». Après avoir été absents des débats à Strasbourg, mes joueurs auraient mérité de remporter les trois points quatre jours plus tard contre Metz. Mais un but à la 89ème minute est venu contrarier nos plans.  

Contre Nancy, dimanche dernier, la défaite est frustrante, car nous avons mené au score avant de prendre un but sur corner, ce qui est toujours rageant. Ensuite, mes joueurs ont été émoussés, ce qui est compréhensible, vu la semaine et la préparation qui venait juste avant.  

Malheureusement nous ne maîtrisons pas ce calendrier incohérent. Mais le pire dans l’histoire est le nombre trop important de joueurs qui sortent blessés de ce début de saison beaucoup trop chargé. Contracture pour Barry, élongation pour Kowalczyk, tendinite pour Babit et probable déchirure voire claquage pour Assou, cela me dérange encore plus que les points perdus... »  

Sébastien MEYER, coach SFC

2-1
SFC3 / LEMBERG ST LOUIS FC environ 9 heures
SFC3 / LEMBERG ST LOUIS FC : résumé du match environ 9 heures
7-2
SFC2 / EPINAL S A S environ 11 heures
SFC2 / EPINAL S A S : résumé du match environ 11 heures
0-6
JARVILLE JEUNES / U19-1 environ 11 heures
JARVILLE JEUNES / U19-1 : résumé du match environ 11 heures
0-1
HEILLECOURT E.S. / U17-1 environ 21 heures
HEILLECOURT E.S. / U17-1 : résumé du match environ 21 heures
3-3
NEUFGRANGE SILTZHEIM / U13-2 1 jour
NEUFGRANGE SILTZHEIM / U13-2 et NEUNKIRCH AS / U19-2 : résumés des matchs 1 jour
2-0
NEUNKIRCH AS / U19-2 1 jour
4-3
U15-2 / COCHEREN ROSBRUCK 1 jour
U15-2 / COCHEREN ROSBRUCK : résumé du match 1 jour
2-1
U15-1 / JARVILLE 1 jour
U15-1 / JARVILLE : résumé du match 1 jour

PAROLES DE COACH

« La victoire contre Pagny valide définitivement notre maintien. Le SFC jouera pour la sixième année consécutive en National 3 et c’est le principal!

L’objectif est atteint et il faut s’en réjouir tant le championnat a été difficile cette année. Quand je vois les équipes qui vont descendre ou se battent encore pour ne pas descendre, il faut le savourer.

Si on m’avait dit lors de la trêve hivernale qu’on aurait été maintenu à une journée de la fin, j’aurais signé des deux mains! Je tiens à féliciter tous les acteurs de ce maintien.

Maintenant on va aller à Mulhouse pour prendre du plaisir et pour finir à la plus haute place possible. Une place dans le top 5 serait magnifique... Et ensuite on pensera à la suite... »

Sébastien MEYER, coach SFC