1 938 837 visites 14 visiteurs

Paroles de Coach #5

"Encore un week-end contrasté...
Contre Pagny, le contenu du match de mon équipe ne m'a pas plu, une nouvelle fois. Sur les 4 premiers matches de championnat, il est évident que nos prestations sont insuffisantes dans le jeu. Mais je constate, malgré tout, que même avec un contenu moyen, nous aurions pu remporter les 4 matches avec un peu plus de maîtrise dans les zones de finition! Nous avons pratiquement toujours plus d'occasions que nos adversaires! Nous savions qu'il nous faudrait du temps pour rebâtir notre équipe et je ne suis pas surpris de ce début de championnat même s'il nous manque entre 2 et 4 points. J'avais dit qu'on serait performant à partir du mois d'octobre... J'espère que les joueurs me donneront raison! On va profiter des 15 jours à disposition pour mettre les bouchées doubles et progresser davantage. 
Comme souvent depuis le début de saison, l'équipe réserve a été le rayon de soleil de mon weekend en réussissant un nouvel exploit sur le terrain d'Amnéville. Bravo à Momo et à ses joueurs."
Sébastien MEYER , coach SFC

"C’était très chaud, surtout sur la fin. On a affronté une très bonne équipe dans un match très engagé. Le combat physique s’est intensifié avec la dégradation du terrain. Je pense qu’un score de parité aurait reflété la rencontre. On était venu chercher un point, on repart avec la victoire. Je suis très content. »
Salah BEKHADA , coach SFC2

 

PAROLES DE COACH

« La victoire contre Pagny valide définitivement notre maintien. Le SFC jouera pour la sixième année consécutive en National 3 et c’est le principal!

L’objectif est atteint et il faut s’en réjouir tant le championnat a été difficile cette année. Quand je vois les équipes qui vont descendre ou se battent encore pour ne pas descendre, il faut le savourer.

Si on m’avait dit lors de la trêve hivernale qu’on aurait été maintenu à une journée de la fin, j’aurais signé des deux mains! Je tiens à féliciter tous les acteurs de ce maintien.

Maintenant on va aller à Mulhouse pour prendre du plaisir et pour finir à la plus haute place possible. Une place dans le top 5 serait magnifique... Et ensuite on pensera à la suite... »

Sébastien MEYER, coach SFC