1 754 220 visites 5 visiteurs

Championnat
0
0
24 mars 2013 15:00
Metz Es
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
Pelouse naturelle
15:00 - 24 mars 2013
NC
NC
NC

L’ES Metz ne rompt pas

Il y a des 0-0 que l’on doit vite oublier et il y a des 0-0, comme samedi soir, qui valent le coup d’œil. D’entrée, les locaux annoncent la couleur. Strehl, bien lancé par Guendez, rate son lobe devant le portier messin Zannetti trop avancé de sa cage (5e ). Puis c’est au tour de Weinachter, le portier local, de s’illustrer sur un coup franc bien amorcé par D. Spir (6e ).

Le match est lancé, Metz joue crânement son maintien et Sarreguemines veut garder sa place de leader. Strehl, le buteur maison, voit sa tentative déviée de justesse par la défense messine (8e ). Le ballon circule rapidement de part et d’autre, puis un coup de chaud du côté du leader lorsque le coup franc magistralement frappé par Spir s’écrase sur la transversale de Weinachter (18e ). Puis ce diable de Strehl se voit chipper le ballon par Pittini alors qu’il était à l’affût devant le but de Zannetti (24e ).

Les occasions fusent et Weinachter est à la parade sur la tentative de Pulliela puis chanceux sur le coup de boule de Mussot, le ballon frôlant sa transversale. Sarreguemines joue avec le feu (28e ) comme sur ce centre-tir de Pulliela (38e ).

De retour des vestiaires, le tir de Spir donne des frayeurs à la défense locale (48e ). Puis la machine locale va se mettre en route, Zannetti devant sortir de sa cage sous la menace de Strehl (51e ). Le gardien sera bien heureux de voir la frappe de M’Barki passer de très peu à côté de son montant gauche (53e ). Zanneti, très sollicité, doit se détendre sur le coup franc de M’Barki (59e ). Les occasions messines se font plus rares en seconde période. Weinachter doit se jeter dans les pieds de Winter pour écarter le danger (69e ) et dans la continuité de l’action, Hassli rate de peu le cadre. Ce dernier n’arrive pas à conclure le caviar de Strehl (72e ). Trois minutes plus tard, Spir croise beaucoup trop sa frappe pour inquiéter Weinachter. Dans les derniers instants, Sarreguemines se rue à l’attaque pour rafler la mise mais Zannetti était en grande forme.

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

N P N N P N

Répartition des buts

67 buts marqués
40 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

1 Sarreguemines 93 53 26 15 8 3 0 54 30 0 24
2 Amneville Cs 2 45 26 13 6 7 0 49 40 0 9
3 Blenod Cs & O. 43 26 12 8 5 1 34 24 0 10
4 Magny Rs 43 26 12 7 7 0 53 40 0 13
5 St Die Sr 42 26 13 3 10 0 39 36 0 3
6 Nves Maisons Gs 38 26 11 5 10 0 52 50 0 2
7 Pagny S/Moselle A.S 37 26 10 7 9 0 43 28 0 15
8 Metz Apm 37 26 10 7 9 0 42 48 0 -6
9 Epinal Sa 2 35 26 10 5 11 0 42 34 0 8
10 St Avold E.N. 33 26 8 9 9 0 40 44 0 -4
11 Metz Es 28 26 7 7 12 0 35 47 0 -12
12 Montbronn As 25 26 6 7 13 0 27 41 0 -14
13 Creutzwald Sr 23 26 6 5 15 0 33 56 0 -23
14 Raon L Etape Us 2 17 26 4 6 15 1 35 60 0 -25
gardiens
défenseurs
milieux
attaquants

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Très frustré et déçu pour les joueurs suite à cette défaite. Je ne suis pas persuadé que c’est l’équipe la plus méritante qui ait gagné samedi. Notre adversaire a frappé trois fois au but sur des erreurs individuelles de notre part et marqué par deux fois...  

Nous avons maîtrisé le ballon et aussi le match, surtout en deuxième mi-temps, mais nous manquons clairement de réussite dans les deux zones de finition... C’est cruel, car nous réalisons des prestations intéressantes collectivement mais les garçons ne sont pas récompensés sur le plan comptable...  

On va continuer à travailler pour retrouver la réussite. »

Sébastien MEYER, Coach SFC