1 754 224 visites 8 visiteurs

Championnat
2
2
11 mai 2013 20:00
Magny Rs
  • Ensoleillé
  • Sec
  • Faible
Pelouse naturelle
20:00 - 11 mai 2013
NC
NC
NC

Sarreguemines promu

Cela faisait presque 20 ans que Sarreguemines attendait ce moment, son retour dans le championnat de France amateur. Samedi, face à leur dauphin, les coéquipiers de Dekoun ont dû batailler jusqu’au bout.

Devant une belle affluence, Sarreguemines entame la rencontre crispé. Le capitaine Dekoun décroche une frappe qui arrive dans les bras de Hochstrasser, le gardien visiteur (3e ). La réplique est immédiate. Le Sarregueminois Weinachter doit sortir de sa cage devant Dauphin (5e ). Les locaux quadrillent bien le terrain. Hochstrasser se couche sur la tentative de Klein et dévie le cuir en corner. Sur ce corner, le coup de boule de Dekoun frôle le montant de Hochstrasser (11e ).

Sarreguemines met la pression sur ses adversaires et obtient un excellent coup franc, frappé par Strehl mais Hochstrasser est à la parade (19e ). Magny refait surface et le coup franc d’Aroua des 35 mètres passe de peu au-dessus (28e ). Les hommes de Sébastien Meyer appuient sur l’accélérateur. Superbe ouverture de Dekoun vers Strehl, ce dernier d’une magnifique frappe croisée ne laisse aucune chance à Hochstrasser et délivre son équipe (1-0, 40e ). Dans l’ultime minute de la première période, Hochstrasser évite le pire sur un tir de Strehl (45e ).

Magny opportuniste

Sarreguemines entame la seconde période comme il avait terminé la première mais Dekoun dévisse sa frappe (50e). Les locaux dominent les débats mais n’arrivent pas à se mettre à l’abri. Magny se montre dangereux sur coup de pied arrêté, la tentative de Dauphin est repoussée par le mur (55e ). À l’heure de jeu, Dekoun, d’une belle tête sur un centre parfait de Strehl, croit mettre Sarreguemines à l’abri en doublant la mise (2-0, 60e ). Mais les visiteurs ne baissent pas pour autant les bras et Weinachter doit une nouvelle fois sortir de sa cage devant Texeira.

Trop repliés devant leur but, les Sarregueminois vont voir revenir Magny au score sur un but contre son camp d’Impérato. Voulant remettre le ballon en arrière, il lobe Weinachter sorti de sa cage (2-1, 73e ). Deux minutes plus tard, coup de théâtre lorsque Nisi profite d‘un cafouillage devant la cage locale pour catapulter le ballon dans le but (2-2, 75e ).

Le dernier quart d’heure est très intense pour les locaux et Magny tente plus que jamais d’arracher la victoire. Mais Weinachter et sa défense vont tenir jusqu’au coup de sifflet final. Les Sarregueminois ont alors laissé éclater leur joie et fait la fête avec leurs fidèles supporters. Le club est promu en CFA 2 à quatre matches du terme. Événement rarissime dans ce championnat.

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

G N P N P N

Répartition des buts

67 buts marqués
40 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

1 Sarreguemines 93 53 26 15 8 3 0 54 30 0 24
2 Amneville Cs 2 45 26 13 6 7 0 49 40 0 9
3 Blenod Cs & O. 43 26 12 8 5 1 34 24 0 10
4 Magny Rs 43 26 12 7 7 0 53 40 0 13
5 St Die Sr 42 26 13 3 10 0 39 36 0 3
6 Nves Maisons Gs 38 26 11 5 10 0 52 50 0 2
7 Pagny S/Moselle A.S 37 26 10 7 9 0 43 28 0 15
8 Metz Apm 37 26 10 7 9 0 42 48 0 -6
9 Epinal Sa 2 35 26 10 5 11 0 42 34 0 8
10 St Avold E.N. 33 26 8 9 9 0 40 44 0 -4
11 Metz Es 28 26 7 7 12 0 35 47 0 -12
12 Montbronn As 25 26 6 7 13 0 27 41 0 -14
13 Creutzwald Sr 23 26 6 5 15 0 33 56 0 -23
14 Raon L Etape Us 2 17 26 4 6 15 1 35 60 0 -25
gardiens
défenseurs
milieux
attaquants

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

PHOTOS

Commentaires

PAROLES DE COACH

« Très frustré et déçu pour les joueurs suite à cette défaite. Je ne suis pas persuadé que c’est l’équipe la plus méritante qui ait gagné samedi. Notre adversaire a frappé trois fois au but sur des erreurs individuelles de notre part et marqué par deux fois...  

Nous avons maîtrisé le ballon et aussi le match, surtout en deuxième mi-temps, mais nous manquons clairement de réussite dans les deux zones de finition... C’est cruel, car nous réalisons des prestations intéressantes collectivement mais les garçons ne sont pas récompensés sur le plan comptable...  

On va continuer à travailler pour retrouver la réussite. »

Sébastien MEYER, Coach SFC