1 943 178 visites 10 visiteurs
Rc Strasbourg Alsace 2
Championnat
0
1
20 août 2016 18:00
Sfc
  • Averses
  • Mouillé
61 min
74 min
Remplacement
90 min
But marqué
Passe décisive
91 min
Carton jaune
92 min
Remplacement
PARC DES SPORTS STADIUM N°1
Pelouse naturelle
18:00 - 20 août 2016
Arbitre Central
LE METAYER FRANCOIS
Arbitre(s) assistant(s) WEISGERBER XAVIER BELCOUR CEDRIC
NC

En maîtrisant le match du début à la fin, les hommes de François Keller ont cédé sur la seule occasion des visiteurs, à quelques secondes du coup de sifflet final. Au départ, un contre rapidement joué sur la droite, un centre à ras de terre qui traverse une forêt de jambes pour Metin qui se jette comme un mort de faim pour tromper Schmittheissler à bout portant. Un gros coup sur la tête pour les coéquipiers de Weissbeck qui avaient dominé les débats jusque-là.

Désireux de faire une bonne entame, les Strasbourgeois prennent les choses en main et il n’y a pas eu grand-chose à leur reprocher sur les 90 minutes, si ce n’est le manque d’efficacité. Attohoun montre la voie dès la 3e minute mais sa reprise n’est pas cadrée. Le Racing domine ce début de partie mais la défense mosellane fait bonne garde. Le coup de boule de Solvet, suite à un corner est sauvé par un défenseur adverse, qui suppléé son gardien (37e ).

Au retour des vestiaires, le Racing reprend sa domination et s’offre quelques opportunités vers l’heure de jeu. Par Reppert, qui venait de remplacer Lienard (57e ) puis par… Barry qui est tout près de tromper son propre gardien (65e ). Une minute plus tard, la reprise de Reppert à l’entrée de la surface est encore sauvée par Trimborn. Le Racing continue de pousser sans pour autant inquiéter la défense visiteuse mais en s’exposant aussi aux contres, le dernier sera fatal aux hommes de Keller. « Le résultat est parfait, on savait qu’on était moins préparé qu’une réserve pro. Plus le match avançait, plus je sentais mes joueurs capables de faire basculer le match », glisse l’entraîneur mosellan Sébastien Meyer.

Source : Le Républicain Lorrain

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G G G G P P

Répartition des buts

73 buts marqués
55 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG 54 26 17 3 6 0 46 21 0 25
2 SCHILTIGHEIM SC 53 26 16 5 5 0 45 17 0 28
3 HAGUENAU FCSR 49 26 14 7 5 0 49 31 0 18
4 SARREGUEMINES 44 26 13 5 8 0 38 36 0 2
5 METZ F C 39 26 10 9 7 0 39 30 0 9
6 PRIX LES MEZIERES 38 26 11 5 10 0 41 38 0 3
7 LUNEVILLE FC 38 26 10 8 8 0 36 36 0 0
8 SARRE UNION U S 34 26 10 4 12 0 42 47 0 -5
9 NANCY ASNL 33 26 9 6 11 0 37 43 0 -6
10 BIESHEIM A.S.C. 33 26 9 6 11 0 34 44 0 -10
11 PAGNY S/MOSELLE A.S 25 26 5 10 11 0 26 34 0 -8
12 FORBACH 24 26 7 3 16 0 26 49 0 -23
13 STRG PIERROTS VAUBAN 23 26 5 8 13 0 26 37 0 -11
14 ILLZACH MODENHEIM 16 26 3 7 16 0 34 56 0 -22
gardiens
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Entraineur
Dirigeant
Florian TRIMBORN
F T
Mouhamadou BARRY
M B
Metin KARAYER
M K
Fahdi REDJAM
F R
Alan WENGERT
A W
Faraji TAARIMTE
F T
Benoit KOWALCZYK
B K
Caner METIN
C M
Pascal STELLETTA
P S
Yaya BA
Y B
Thierry HASSLI
T H

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

LIEU DU MATCH

VIDéO

PHOTOS

Voir également

Commentaires

PAROLES DE COACH

« La victoire contre Pagny valide définitivement notre maintien. Le SFC jouera pour la sixième année consécutive en National 3 et c’est le principal!

L’objectif est atteint et il faut s’en réjouir tant le championnat a été difficile cette année. Quand je vois les équipes qui vont descendre ou se battent encore pour ne pas descendre, il faut le savourer.

Si on m’avait dit lors de la trêve hivernale qu’on aurait été maintenu à une journée de la fin, j’aurais signé des deux mains! Je tiens à féliciter tous les acteurs de ce maintien.

Maintenant on va aller à Mulhouse pour prendre du plaisir et pour finir à la plus haute place possible. Une place dans le top 5 serait magnifique... Et ensuite on pensera à la suite... »

Sébastien MEYER, coach SFC