1 577 781 visites 8 visiteurs

Pagny S/moselle A.s
Championnat
0
0
2 octobre 2016 15:00
Sfc
  • Couvert
  • Mouillé
  • Faible
75 min
NC
15:00 - 2 octobre 2016
NC
NC
120 spectateurs

Peu inspirés en phase offensive, Pagny et Sarreguemines se sont quittés sur un nul logique, même si les locaux, en seconde période, se sont procuré quelques occasions franches. Trimborn, dans son but, et Benichou, royal en défense centrale, ont fait le nécessaire pour sauver le partage des points.

À la pause, les quelques dizaines de supporters venus braver les premiers frimas automnaux, n’avaient pas eu de quoi se réchauffer. « On ne sort pas assez vite », s’égosillait à plusieurs reprises Sébastien Meyer, l’entraîneur sarregueminois. En effet, malgré quelques sorties propres ou récupérations hautes, le pauvre M’Barki se retrouvait bien seul au moment d’affronter les défenseurs pagnotins.

Comme les coups de pied arrêtés n’étaient, de part et d’autre, pas précis, Schwenck et Trimborn se contentaient de gérer les affaires courantes. Le premier stoppait facilement une tête de Wengert suite à un corner de Hassli (26e ), puis réussissait deux interventions dans les pieds de Metin et M’Barki, lancés en profondeur quelques secondes avant la pause. Trimborn, de son côté, avait réparé brillamment une boulette de Karayer, en déviant en corner une frappe à six mètres, côté droit, de Donisa (34e ).

Après une légère emprise sarregueminoise au retour des vestiaires, Pagny passait la vitesse supérieure et trouvait enfin des espaces. Simpara, en contre, alertait Denay, seul mais excentré. Trimborn repoussait du pied la frappe du stratège local (60e ). Sannier, à son tour, débordait et centrait au cordeau pour la tête de Donisa, qui devançait Trimborn sur le coup.

Quere, vigilant, écartait le danger (70e ). Donisa toujours en pointe échouait de nouveau face à Trimborn, très véloce dans sa gestuelle (80e ). Terzic, le rentrant pagnotin, à deux reprises (87e et 89e ) manquait d’à-propos alors qu’il se trouvait en position favorable au cœur de la surface… La dernière « occase » revenait à Metin, lui aussi très combatif durant 90 minutes mais Yao opposait son corps à 15 mètres du but (92e ) !

« Il y avait la place pour mettre un petit but à cette bonne équipe de Sarreguemines» , notait Romuald Giambérin. Son homologue, Sébastien Meyer, relevait un « point à l’extérieur toujours bon à prendre.» Son regret? «Nous avons manqué de simplicité dans nos transmissions et pas assez utilisé les couloirs pour mettre Pagny plus en danger ».

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

SFC

6 Derniers matchs

G G G G P P

Répartition des buts

73 buts marqués
55 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 STRASBOURG 54 26 17 3 6 0 46 21 0 25
2 SCHILTIGHEIM SC 53 26 16 5 5 0 45 17 0 28
3 HAGUENAU FCSR 49 26 14 7 5 0 49 31 0 18
4 SARREGUEMINES 44 26 13 5 8 0 38 36 0 2
5 METZ F C 39 26 10 9 7 0 39 30 0 9
6 PRIX LES MEZIERES 38 26 11 5 10 0 41 38 0 3
7 LUNEVILLE FC 38 26 10 8 8 0 36 36 0 0
8 SARRE UNION U S 34 26 10 4 12 0 42 47 0 -5
9 NANCY ASNL 33 26 9 6 11 0 37 43 0 -6
10 BIESHEIM A.S.C. 33 26 9 6 11 0 34 44 0 -10
11 PAGNY S/MOSELLE A.S 25 26 5 10 11 0 26 34 0 -8
12 FORBACH 24 26 7 3 16 0 26 49 0 -23
13 STRG PIERROTS VAUBAN 23 26 5 8 13 0 26 37 0 -11
14 ILLZACH MODENHEIM 16 26 3 7 16 0 34 56 0 -22
gardiens
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Entraineur
Dirigeant
Kiné

RENDEZ-VOUS

NC
NC

Voir également

Commentaires

PAROLES DE COACH

La 100ème de mon équipe en CFA2 restera comme une belle journée.

Pour le plus long déplacement de la saison à Prix-lès-Mezieres, équipe qui n'avait perdu qu'à une reprise à domicile et qui venait de battre le leader Schiltigheim, on savait que la tâche serait ardue mais mes garçons, malgré les absences, ont encore une fois fait preuve d'ambitions dans le jeu.

Le terrain difficile n'aura pas empêché mes joueurs d'avoir des intentions offensives.

Même si on a manqué d'équilibre dans le jeu et même si je regrette notre relâchement fâcheux à 0-2, je suis content de la prestation et surtout de la réaction après l'égalisation pirisienne.

On a continué à se créer de nombreuses occasions. Mon groupe vit bien et cela se ressent sur le terrain.

Sébastien MEYER, coach SFC